//RP DU MOMENT*
Titrejoueur & joueur
Resume } Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat.

//LES RP LIBRES*www.titre//Par pseudowww.titre//Par pseudowww.titre//Par pseudowww.titre//Par pseudowww.titre//Par pseudo
//DEMANDES DE RP*www.titre//Par pseudowww.titre//Par pseudowww.titre//Par pseudowww.titre//Par pseudowww.titre//Par pseudo



 

 :: EQUILIBRIUM ; « DAFTLAND » :: Grayham Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

let's do something crazy || ft. Leo

Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
2016-08-18, 23:36
Elle est trempée jusqu’aux os, râle comme d’habitude, a sûrement réussi à se crouter deux ou trois fois à courir comme une débile sous la pluie, mais à part ça, One semble encore en un seul morceau. C’est con dit comme ça, mais c’est toujours bon à savoir parce que la miss a quand même une fâcheuse tendance à finir à l’hosto pour des conneries. Et du coup, elle est là, sous une superbe averse, bien évidemment sans parapluie, à courir pour rentrer à l’appart ou elle trouvera sûrement Leo.

Vite vite, la jeune femme franchit le pas de la porte de l’immeuble en manquant de se manger la porte avec grâce, et monte les escaliers quatre par quatre avant de se retrouver devant la porte de l’appartement. Comme à son habitude, One cherche les clés pendant un moment avant de déverrouiller la porte et l’ouvrir par un grand coup de pied. Comme d’habitude donc, du coup ça surprendra personne. Un, deux, inspiration, et la voilà qui gueule- pour changer.

-LEO J’AI TROUVÉ UN TRUC DE OUF !

Et de sous ses vêtement, pas trop mouillé mais pas tout à fait sec, la demoiselle sort un chaton noir avec le bout du museau et des chaussettes blanches, comme si c’était normal et ça se faisait tous les jours. Il a l’air apeuré le pauvre, sûrement parce qu’une espèce de débile a failli se crouter en courant sous la pluie tout en le gardant sous sa veste. Mais sinon, il est mignon, et il a pas l’air trop méchant, même si on arrive déjà à distinguer un début de grumpy face.

-Du coup, lui c’est Captain Moustache, et c’est mon bébé ok. Oh wait, j’vais prendre un selfie avec…

Si Leo râle ? Rien à foutre, elle est déjà partie chercher son appareil pour prendre des photos de la bête en poussant des cris attendris dès que le félin fait quoi que ce soit. Elle est comme ça One, et elle sait très bien que l’autre, ça va pas lui plaire. Mais il va s’habituer, comme il l’a fait avec elle. Enfin sûrement. Mais bon, il la connaît elle et ses idées débiles et totalement aléatoires, du coup bon, ça devrait plus trop le surprendre. Et de toute façon, Captain Moustache est adorable, il finira bien par craquer face au charme naturel du chaton. Probablement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
2016-08-19, 01:21
Une journée pluvieuse comme il n'y en avait plus eue depuis longtemps à Equilibrium. En plein été, ça fait du bien, c'est rafraîchissant. Paradoxalement, je suis en train de savourer un délicieux chocolat chaud. C'est le temps le plus propice pour apprécier cette boisson, à mon goût. Je me suis assis juste à côté de la fenêtre pour regarder la pluie tomber tandis que je sirote le chocolat. Si la pluie est froide et grise, le chocolat est chaud et doux, c'est agréable. Étonnamment, les deux se marient bien. Je suis bien, là, j'apprécie la vue sur Daftland qui grouille, qui contraste pourtant avec le silence qui règne ic—

Un grand coup de pied sur la porte se fait soudain entendre. Et merde. Je soupire, et tourne la tête vers l'entrée de l'appart', sourcils froncés, prêt à répéter une énième fois à One de ne pas putain de kicker cette porte pour l'ouvrir.

« One, combien de fois je t'ai dit de— »
« LEO J’AI TROUVÉ UN TRUC DE OUF ! »

… ?! Ça, je m'y attendais pas. En plus de me couper en pleine phrase, elle m'a fait sursauter, qu'est-ce qu'elle a à gueuler comme ça ? Ou plutôt : qu'est-ce qu'elle va encore me sortir ? Je la fixe tandis qu'elle semble sortir quelque chose de… sous ses fringues ? Je comprends qu'elle ait pas voulu mouiller le machin, mais quand mê—

« Du coup, lui c’est Captain Moustache, et c’est mon bébé ok. Oh wait, j’vais prendre un selfie avec… »

… … …

« PUTAIN— Mais t'es pas sérieuse ?! Un chaton ?! », m'exclamé-je en sautant de ma chaise, tasse à la main.

En une seconde, je me retrouve en face de l'animal, qui a l'air perdu et apeuré. Moi, je tire clairement la tronche. Je le détaille pendant quelques secondes, tandis que l'autre débile arrête pas de pousser des cris attendris. Il est vraiment tout petit, mais il a une drôle de tête. Comme s'il était pas content ? Sérieusement…

« Je t'avais déjà dit que ramener un animal ici, c'était niet ! On n'a rien pour s'en occuper, à commencer par le fric ! C'est bien beau de vouloir t'en occuper, mais c'est pas toi qui gère le budget, ici, je te ferais dire. Et je te jure s'il traîne dans mes pattes ou s'il fait des conneries style bousiller les murs avec ses griffes, tu vas en entendre parler ! Puis c'est quoi ce nom ? Tu pouvais pas trouver encore pire ? Nan mais sérieux, t'aurais pu m'en parler avant de le ramener ici, déjà que tu fous rien pour m'aider ! »

… Attends. Elle est totalement absorbée par les photos qu'elle est en train de prendre de l'animal. Est-ce que. Est-ce qu'au moins. « … Tu m'écoutes ?!»

Je grogne et lance un regard noir à One, déviant son appareil photo du chat pendant quelques secondes.

« Et tu l'as trouvé où ? Ça se trouve il est à quelqu'un, ce chaton ! »

Putain, c'est pas possible. On dirait qu'elle le fait exprès pour me faire chier, des fois.
© Kono


   x   
How can you stay awake in this nightmarish world ? x #000099
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
2016-08-19, 01:43
Evidemment, ça loupe pas, et le voilà qui gueule. Décidemment, on passe son temps à gueuler dans cet appart, les voisins doivent vraiment en avoir ras la casquette de les entendre se taper dessus gentiment. Et le voilà qui parle, qui parle… C’est bizarre, pour casser l’ambiance, Leo il est toujours super fort. La jeune femme aurait dû garder les cookies de ce matin pour lui donner et mieux faire passer la nouvelle, parce qu’avec des cookies, ça marche toujours. Bon après, c’est pas vraiment comme si elle écoutait ce qu’il disait son coloc, trop occupée à faire mumuse avec son appareil d’un autre temps.

- … Tu m'écoutes ?!

Ah, ça commence à sentir mauvais quand il sort ça le Leo. Du coup, elle arrête les photos l’espace d’un instant, histoire de l’écouter un peu, de pas trop se mettre dans la merde. Bon, et aussi parce que One même si elle adore embêter Leo, faut bien être un peu sérieux de temps en temps. Mais pas toujours hein.

- Et tu l'as trouvé où ? Ça se trouve il est à quelqu'un, ce chaton !


La demoiselle se marre un coup en gratouillant le cou du félin qui bizarrement, semble beaucoup apprécier. Elle a jamais eu de chat, mais ça devrait pas être trop dur de s’en occuper.

- Et ce quelqu’un l’aurait laissé dans un pauv’ carton sous la pluie ? Que d’humour cher coloc’ !

Et la voilà qui affiche un sourire amusé en prenant le chaton sur ses genoux sans arrêter les caresses, avant de fixer son colocataire avec un regard difficile à déchiffrer, malicieux mais mélancolique, un regard à la One quand elle est sérieuse.

- On a tant de choses en commun, je pouvais pas le laisser crever là ce bonhomme. Puis on trouvera bien un moyen de s’en occuper. Je sais très bien qu’on est très inventif dans cet appart quand il faut.

Elle se retient d’ajouter « probablement » juste pour la forme. Mais une chose est sûre, One laissera pas le chaton retourner dehors dans la jungle urbaine, tout seul. C’est bizarre, mais elle y est déjà attachée alors qu’elle vient à peine de le trouver. C'est drôle comme il est rare de la voir aussi déterminée pour autre chose qu'une photo avec l'angle parfait et tout le bazar.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
2016-08-19, 02:40
… Elle se marre ? C'est assez vexant. Mais au moins ça veut dire que la réponse à la question va pas être hum… Grave ? Rien qu'à la voir rire comme ça, sans malice ni méchanceté, je peux au moins dire qu'elle ne l'a pas volée, cette bestiole. C'est déjà ça.

« Et ce quelqu’un l’aurait laissé dans un pauv’ carton sous la pluie ? Que d’humour cher coloc’ ! »

Je soupire et me détends légèrement. J'avais raison. C'est le cliché, ça, le petit chaton abandonné dans un carton, j'aurais dû m'en douter. Voilà qu'elle me regarde à présent. Ce regard qu'elle me fait, j'ai appris à le connaître, avec nos quelques années de vie commune. Elle est sérieuse. Et One sérieuse, c'est pas tous les jours que ça arrive. Je crois que ça va être impossible de la convaincre de ne pas le garder. Fait chier.

« On a tant de choses en commun, je pouvais pas le laisser crever là ce bonhomme. Puis on trouvera bien un moyen de s’en occuper. Je sais très bien qu’on est très inventif dans cet appart quand il faut. »

Ah, oui, le coup du carton. C'est vrai qu'elle m'avait dit que c'était comme ça qu'on l'avait trouvée, elle aussi. Je détourne le regard, sourcils toujours froncés. Tch. C'est qu'elle va me prendre par les sentiments, là. C'est fourbe, ça, One.

« Hum, j'imagine que c'est plus trop la peine d'essayer de le remettre dehors ou chez quelqu'un d'autre, maintenant qu'il est là, c'est ça ? » Je lui lance quand même un regard irrité, à cette chiante. « Enfin c'est toi qui l'as ramené, donc c'est toi qui te démerdes pour t'en occuper. Genre la litière et tout ça. »

Je m'écarte un peu, encore un peu vexé et pas vraiment encore d'accord avec le fait que monsieur « Captain Moustache » vivra dorénavant avec nous. C'était évident qu'elle finirait par me faire un coup comme ça, One. C'est le genre à s'attacher très vite aux petites bestioles comme ça, et aussi le genre à ne pas m'écouter. Si j'essayais de le remettre dehors maintenant, ou même chez quelqu'un d'autre, je passerais certainement un mauvais quart d'heure.

Me voilà de nouveau posté sur ma chaise, comme il y a à peine quelques minutes, comme avant… ça. Je fixe l'extérieur, sans arriver à masquer une mine boudeuse. Puis je vide presque tout ce qui me reste de chocolat chaud, comme si ça pouvait m'aider à m'y faire. Ça m'aide juste à… Ouais nan, je suis pas forcément moins agacé. Mais c'est bon, le chocolat.

« C'est quoi, ce nom que tu lui as trouvé ? T'aurais au moins pu attendre et me demander mon avis, avant de décider. » Un autre soupir, bruyant.
© Kono


   x   
How can you stay awake in this nightmarish world ? x #000099
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
2016-08-20, 01:04
Il va craquer. Elle le sent One, il va craquer le Leo. Elle finit par le connaître à force d’être avec lui, et elle sait très bien comment faire pour le convaincre en le prenant par les sentiments. Mais au moins, il a l’air d’avoir compris, aussi la jeune femme lui adresse un sourire presque reconnaissant.

- Enfin c'est toi qui l'as ramené, donc c'est toi qui te démerdes pour t'en occuper. Genre la litière et tout ça.

Bon forcément, fallait s’y attendre. C’est pas comme si One y connaissait grand-chose aux chats, mais jusque-là, ça semble être le truc le plus chiant à faire. Pour autant, ça lui semble loin d’être insurmontable ou quoi que ce soit.

- Don’t worry, je vais m’en occuper de la maison du caca, faut bien que ce petit bonhomme se sente à l’aise.

Et elle ajoute tout bas « au pire, on fera des roulements » en espérant que Leo ait rien entendu. Oui, parce que sinon il va recommencer à râler, et à la longue, c’est fatigant. Un jour, ils feront un concours, voir qui gueule/râle le plus. D’ailleurs, le voilà qui se rassoit sur sa chaise pour finir ce qui semble être un chocolat. One tire la moue l’espace d’un instant, ne comprenant pas l’amour que porte son colocataire au sucre. Ça la dégoûte un peu, et rien n’égale les plats bien épicés qui arrachent la gueule mais bon, chacun son point de vue qu’on dira.

- C'est quoi, ce nom que tu lui as trouvé ? T'aurais au moins pu attendre et me demander mon avis, avant de décider.

Mine étonnée qu’elle tire la demoiselle. Tiens, il est curieux quand même le garçon ? Au fond, ça ne l’étonne qu’à moitié, mais One ne peut s’empêcher d’afficher un air fier et le sourire qui va avec.

- Captain Moustache ? C’est le meilleur nom du monde please, je suis un génie et tout. Comme ça, on pourra dire c’est le défenseur de la veuve et l’orphelin et il squatte chez nous le canapé entre deux missions pour sauver le monde et tout !

Une vraie gamine, qui fait même des signes des bras pour illustrer ses propos. Genre elle imite même le petit pistolet tiré par untel, comme si elle avait deux ans d’âge mental. Mais voilà que le félin remue un peu, fait quelques pas maladroits et manque de s’emmêler les pattes, et du coup forcément, la revoilà avec son appareil à pousser des cris attendris face à son protégé.

- Je suis sûre vous vous entendrez bien, personne peut résister à la bouille de mon bébé, c’est la vérité vraie.

Qu’elle devrait arrêter de dire tout et n’importe quoi aussi c’est la vérité vraie bizarrement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
2016-08-20, 04:20
Quelques secondes de flottement avant qu'elle ne me réponde. Je la surprends ? Qui l'eût cru, après quatre ans de vie commune. Je boude, mais la plupart du temps, c'est quand même pour la forme — du moins avec One. Parce que bon, ça m'a pris de court cette idée de ramener un chaton, comme ça, sans prévenir, mais c'est du One tout craché, ça… Puis si ça peut lui faire plaisir, tant mieux. Et si elle sait gérer, c'est parfait ; mais ça j'en doute. Elle m'entendra, si « Captain Moustache » fout le bordel. Et lui aussi, il m'entendra, d'ailleurs.

« Captain Moustache ? C’est le meilleur nom du monde please, je suis un génie et tout. Comme ça, on pourra dire c’est le défenseur de la veuve et l’orphelin et il squatte chez nous le canapé entre deux missions pour sauver le monde et tout ! »

… Et elle s'agite en mimant un tireur. Un génie et un héros international, mais bien sûr. J'observe ce frêle animal manquer de tomber alors qu'il essaie simplement de marcher. Puis l'autre qui s'extasie encore dessus. Je veux bien que ce soit mignon, mais de là à réagir comme ça… Ces deux-là, comme ça, ils sont juste ridicules.

Je sens un petit sourire fleurir sur mes lèvres, et je n'y peux rien, alors que je réponds : « Pfff— Vous êtes crédibles. Avant de sauver le monde, apprends-lui à marcher, peut-être. Et à pas foutre le bordel dans l'appart', aussi. »

Je me demande bien quel pourcentage de photos dans l'appareil de One il va occuper, Captain Moustache. Pas moyen de négocier un autre nom, maintenant ? Elle est chiante, elle aurait au moins pu me proposer de donner des idées. En vérité j'en ai pas et je m'en fous un peu, mais bon. Captain Moustache, c'est quand même… Je trouve même pas de mot pour qualifier ce nom à la con.

« Je suis sûre vous vous entendrez bien, personne peut résister à la bouille de mon bébé, c’est la vérité vraie. »
« Ouais, ouais, d'accord. N'empêche ton ❛bébé❜ il m'a regardé bizarre tout à l'heure. »

Je finis vraiment ma tasse, cette fois, et vais la poser dans l'évier. Je constate au passage que c'est un peu mouillé par terre, mais c'est pas étonnant. Du coup, je me tourne vers l'autre fangirl et la regarde quelques secondes.

« Hé mais t'es trempée, fais gaffe sinon tu vas prendre froid. C'est cool d'avoir gardé le matou au sec mais reste pas comme ça. »

Des fois, j'ai l'impression d'être sa mère. J'ai pas forcément envie d'être celle de Moustache aussi, en fait. Parce que bon, One avec son immortalité elle est déjà assez insouciante, c'est suffisant. Et forcément, je sais que si je fais rien elle va pas bouger en me sortant que justement, une pauvre petite crève, c'est rien, pour elle. C'est pourquoi le petit chat se retrouve soudain décollé du sol, dans mes bras. Et je me barre avec.

« Je te le rends une fois que t'es sèche. »
© Kono


   x   
How can you stay awake in this nightmarish world ? x #000099
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
2016-08-20, 23:15
Et le voilà qui recommence à se plaindre, pour changer. One, elle se contente de glousser l’espace d’un instant pour lui répondre, trop occupée avec Moustache. Sérieusement, ramener ce chaton était la meilleure décision de sa vie. Bon ok, la seconde meilleure parce que sinon elle serait encore sûrement à la rue comme une naze. Elle fait à peine attention à Leo s’affairant dans son dos, jusqu’à ce qu’il reprenne la parole, faisant tourner la tête à la jeune femme par la même occasion.

- Hé mais t'es trempée, fais gaffe sinon tu vas prendre froid. C'est cool d'avoir gardé le matou au sec mais reste pas comme ça.

Ah merde, c’est vrai ça, elle avait totalement zappé qu’elle était passée en mode serpillière avec sa tignasse. Enfin, One est pas complètement stupide, elle a tenté de foutre le plus gros de sa chevelure sous sa veste, ce qui ne l’empêche pas de tout tremper. Un jour, elle les coupera. Mais soit elle aura pas toute sa tête, soit on l’aura payée. Et avant qu’elle puisse répliquer, l’autre il lui pique le chat et commence à se casser avec, comme ça, oklm.

- Je te le rends une fois que t'es sèche.

Il est sérieux l’autre là, parce que sérieusement, vu la tronche que tire One, le Leo, il réussit bien son instant chantage. Presque immédiatement, voilà qu’elle se bouge les fesses, s’enferme dans la salle de bain miteuse avec des fringues attrapées au pif, et en ressort avec la tenue t-shirt trop grand et short de la flemme. Et parce que sécher son tas de cheveux c’est trop de boulot, la voilà qui ressort avec une serviette sur les épaules, pour pas tout tremper, et toujours une moue de dix kilomètres sur la face. C’est bon, qu’elle pense One, elle est presque sèche. Pour pas changer ses habitudes de quand elle fait –gentiment- la gueule, elle s’écrase sur le canapé, recroquevillé et les bras autour des genoux.

- Voilà, t’es content là ? Et j’peux rien faire pour les cheveux, y en a trop. De toute façon, j’ai essayé, ça sèche pas, ça me fait chier.

« Et au pire, t’avais qu’à m’aider », qu’elle souffle comme le ferait un gosse. Même si bon, question comportement, elle en est pas si loin. C’est One, elle fait un peu ce qu’elle veut quand elle veut, et faut pas trop tenter de piger ce qu’elle fait. Tiens d’ailleurs, y a son estomac qui grogne aussi. Aussi, la jeune femme relève la tête vers son coloc’ et sans arrêter de bouder, reprend.

- J’ai la dalle, c’est au tour de qui de faire la bouffe ce soir ?

Et en disant ça, elle continue de fixer Leo, ou plutôt le chat, mais faudrait être stupide pour pas s’en rendre compte.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
2016-08-21, 00:18
Oh, oh, oh, on dirait que mon chantage marche, peut-être même mieux que prévu. Parce qu'en plus de foncer vers la salle de bain, elle fait la gueule, One. Moi ça me fait sourire, parce qu'elle est pas vraiment crédible — on dirait une gosse alors qu'elle est plus vieille que moi. M'enfin ça m'arrange, pour une fois, parce que je sais comment lui faire faire les trucs qu'elle veut pas. Sauf bosser. Sale gosse.

En attendant je marche un peu dans l'appart' — et j'ai vite fait le tour — avec le petit Moustache. Il a l'air tout perdu, tout apeuré, et ne tient pas en place dans mes bras. Il met ses toutes petites pattes partout pour essayer de s'enfuir. Ah… C'est vrai que c'est mignon, quand même. On dirait un peu qu'il fait la gueule, mais c'est la forme de ses yeux qui est comme ça. J'imagine. Je profite que One ne regarde pas pour gratouiller un peu la bestiole, qui a l'air d'apprécier. Bon, ok, c'est peut-être un peu chiant de s'en occuper, mais ça doit en valoir la peine.

L'autre gosse ressort bien vite de la salle de bain, portant des fringues sèches et une serviette sur les épaules. Ses cheveux sont encore trempés et ça me blase un peu, c'est une tignasse sur pattes, cette fille. Peu importe combien de fois je lui ai dit de les couper, au moins un petit peu, elle m'a toujours envoyé chier. Rah là là. Elle s'avachit sur le canapé sans aucune élégance, et je soupire. C'est pas un cadeau, One. M'enfin, j'ai l'habitude.

« Oui, oui, je suis content. Faudra qu'on pense à acheter un sèche-cheveux, quand on aura du fric, quand même. »

Je dis ça mais va falloir que ça attende quand même un certain temps. Je préfère qu'elle mouille le canapé et qu'on ait de quoi bouffer. … Ah, ben tiens, quand je parle de bouffe, me semble que son estomac vient de gronder. Prévisible, à cette heure-ci.

« J’ai la dalle, c’est au tour de qui de faire la bouffe ce soir ? »
« J'imagine que c'est moi, vu comment tu regardes le chat. Bon, t'es relativement sèche, le voilà, ton ❛bébé❜. », réponds-je en le posant près d'elle.

C'est que j'aurais presque eu du mal à le lâcher, ce petit. Pfff, je sens que je vais pas mettre longtemps avant de céder aussi. Sont chiants, mes colocs. Rapidement, je vais dans la cuisine pour commencer à faire la bouffe. C'est pas difficile, elle est à deux pas du canapé tellement c'est petit ici. J'ouvre le frigo, et… Merde.

« Putain, c'est vide. », que je grogne.

Je me tourne vers One, me rappelant soudain d'un détail plutôt important.

« Je t'avais dit de ramener de la bouffe. Alors déjà le chat c'était plutôt… inattendu mais en plus t'as pas de bouffe ? Ben tu sais quoi on va manger des tartines et des céréales puisqu'y a que ça, pas envie de sortir par ce temps. »

Fait chier, ce frigo vide. N'attendant même pas sa réponse, je commence à mettre la seule nourriture qu'on a sur la table, avec le peu de vaisselle qu'on a. Ça fera l'affaire pour ce soir, après tout on a déjà fait pire.
© Kono


   x   
How can you stay awake in this nightmarish world ? x #000099
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
2016-08-24, 00:18
Leo finit par lui rendre le chaton, un peu moins apeuré que quand elle l’a ramené, et déjà plus sec. Il a pas l’air traumatisé du coloc’, c’est une très bonne chose. Oui parce qu’avec le garçon, on sait jamais, même si One sait qu’il a bon fond et qu’il ferait probablement pas de mal à qui que ce soit. Elle devrait prendre exemple. Alors qu’elle écoute plus, le voilà qui grogne face au désastre silencieux du frigo vide. Ah, triste vie que voilà paraître.

▬ Je t'avais dit de ramener de la bouffe. Alors déjà le chat c'était plutôt… inattendu mais en plus t'as pas de bouffe ? Ben tu sais quoi on va manger des tartines et des céréales puisqu'y a que ça, pas envie de sortir par ce temps.

Ah oui merde, c’est vrai, y avait ça aussi. Heureusement qu’elle a trouvé Moustache seulement après son passage dans Chinatown. Elle passe souvent par ici One, alors les gens et surtout les commerçants finissent par la connaître. Et comme mine de rien, elle est plutôt sympathique, c’est assez souvent qu’ils lui font des offres, des réductions. Très honnêtement, elle va pas se plaindre de ça. Du coup, la voilà qui se lève pour se diriger vers la porte, laissant le chaton sur le canapé pour un instant. Elle a tout balancé en tas de merde, du coup Leo a sûrement pas remarqué le sac qu’elle a ramené.

▬ Oui oui m’sieur, je suis encore un peu responsable. J’ai eu une réduc’, du coup y a une barquette de poulet qui pique et du porc caramel. Tu veux quoi du coup ?

C’est la règle ici, quand on ramène chinois, c’est une barquette par personne, c’est souvent deux trucs au pif, et on choisit gentiment. Enfin, souvent c’est elle qui a le dernier mot. Et vu comme One prend soin de garder le poulet qui pique proche d’elle, on se doute déjà de sa préférence. Enfin bon, c’est pas comme si Leo allait manger des trucs qui arrachent la gueule à chaque bouchée. Y a qu’elle à l’appart pour aimer ça, d’où les piments qui sèchent sur le côté du frigo. All hail les piments.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
2016-08-27, 15:02
Alors que je commence à mettre la table, j'entends One qui se lève et se dirige vers l'entrée. Ahh ? Elle a ramené quelque chose ? Mais l'aurait oublié à cause de Moustache ? Pfff, c'est tellement elle, ça. Au moins elle s'excuse, c'est déjà ça.

« Oui oui m’sieur, je suis encore un peu responsable. J’ai eu une réduc’, du coup y a une barquette de poulet qui pique et du porc caramel. Tu veux quoi du coup ? »

… Elle dit ça, en gardant le poulet qui pique bien près d'elle et en me regardant comme si c'était son «bébé». Tout en sachant que les trucs qui pètent le feu, très peu pour moi, surtout s'il y a du caramel en seconde option. Je me demande comment elle fait pour manger les trucs les plus épicés du monde. Moi, ça me brûle le palais à la première bouchée et je sens plus rien, après. M'enfin du coup ça me va, ce choix, hein. C'est rare qu'on se batte pour un plat de toute façon.

« À ton avis ? », dis-je en la regardant d'un air de dire « U srs ».

Je prends donc la barquette de porc au caramel, c'est super bon ça mais c'est plus très chaud par contre. La faute à qui, hein. Du coup un petit tour au micro-ondes pendant que je finis de mettre la table et ça sera bon. Je me tourne vers One qui glandouille pendant que je fais tout ça, avec une question :

« Mais du coup t'as pensé à prendre un truc pour nourrir Moustache ? »

Oui, je l'appellerai Moustache et un point c'est tout. C'est plus court et je préfère. J'espère qu'elle a un truc pour lui, au moins pour ce soir, parce que sinon je sens que c'est moi qui vais devoir lui donner un peu de ma bouffe. Tsss. Et justement le micro-ondes sonne, je vais donc chercher ma barquette et me mettre à table avec. Haaa, ça sent bon !
© Kono


   x   
How can you stay awake in this nightmarish world ? x #000099
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
2016-08-28, 01:26
Evidemment, il prend le truc sucré qui doit être ultra ecoeurant, et parce qu'il est très gentil le Leo, fait tourner un moment le repas au micro-onde, histoire que les deux mangent pas froid. En soi, One s'en fout un peu de manger chaud ou froid, tant qu'elle mange justement. Mais pour autant, elle va pas se plaindre. Et en attendant, elle se remet sur le canapé comme une merde, tête en bas et les pieds en l'air, à regarder ses derniers clichés tout en laissant traîner sa tignasse par terre comme une serpillière. Elle a du talent avec ses photos, dommage que la jeune femme ait pas l'opportunité de les vendre ou quoi très souvent. Bientôt, Leo l'interrompt dans son analyse de ses dernières prises.

▬ Mais du coup t'as pensé à prendre un truc pour nourrir Moustache ?

Elle grimace et fait la moue un instant, parce que One et la maturité ça fait quatre, voire même un peu plus, selon l'heure et le moment.

▬ Captain Moustache on avait dit... Et nope, pas pensé. On peut déjà lui mettre une gamelle d'eau et dès qu'il pleuvra un peu moins, je sortirai lui chercher de quoi bouffer.

Fixant le félin un instant alors qu'il découvre tant bien que mal l'appartement miteux, One semble dans une grande grande réflexion. Oui oui, elle réfléchit One. Souvent pour des conneries, mais elle le fait. Alors qu'elle se lève pour chercher sa barquette en pleurant intérieurement des larmes de joie sur l'odeur du dîner, la jeune femme se tourne de nouveau vers son coloc'.

▬ Tu penses que si on lui donnait de la mie de pain, il la mangerait ? Comme ça il tiendrait au moins jusqu'à la fin de l'averse...


One elle parle (trop) en #d51f09
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
2016-08-30, 00:58
La réponse ne se fait pas attendre : « Captain Moustache on avait dit... Et nope, pas pensé. On peut déjà lui mettre une gamelle d'eau et dès qu'il pleuvra un peu moins, je sortirai lui chercher de quoi bouffer. »

U srs One. Soupir. C'est toi qui avais dit Captain, d'abord. Tu réussiras pas à faire que moi je l'appelle comme ça. Moustache, c'est très bien, d'abord. Et en plus elle a rien à lui donner ? Je jure, je jure que je lui donne rien de ma barquette. C'est trop bon pour que j'en laisse à qui que ce soit, le porc au caramel, grawr.

D'ailleurs, je commence à manger puisque One revient chercher sa propre barquette sans m'attendre. Le respect est mort depuis longtemps ici. C'est vraiment très très bon, la bouffe asiat', quand même. Avec le quartier chinois pas loin du studio, le fait que que ça soit pas très cher, et qu'en plus ça nourrisse, c'est pas étonnant qu'on en mange beaucoup ici. J'espère qu'on ne s'en lassera pas, ce serait dommage, quand même.

« Tu penses que si on lui donnait de la mie de pain, il la mangerait ? Comme ça il tiendrait au moins jusqu'à la fin de l'averse... »
« De la mie de pain ? C'est pas carnivore, un chat ? », ce disant, je regarde le petit Moustache. Qui trébuche et tombe en voulant courir. … « Attends. Ça se trouve faut lui donner du lait ? Comme s'il tétait ? »

Ben oui, c'est un chaton, quand même. … C'est une question très troublante que je viens d'énoncer, en fait. Comment est-ce qu'on est censés savoir ce qu'il mange, ce petit chat ? J'en ai jamais eu, moi, et je crois que One non plus. Et j'avoue être assez perdu, il va changer beaucoup de choses à l'appart', Moustache. Probablement pas en mal, mais… Va falloir s'habituer à lui. Pour le moment, c'est… En cours, on va dire.

Réfléchissant, et attendant ce que ma coloc' a à dire, je continue de me régaler avec ma barquette. Manquerait plus qu'un bon dessert et ce serait un excellent repas.
© Kono


   x   
How can you stay awake in this nightmarish world ? x #000099
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
2016-08-30, 01:49
Parce que le respect est déjà mort depuis perpette dans cet appart, Leo ne l’attend évidemment pas pour commencer, et il bronche même pas quand elle se brûle les doigts avec sa barquette et l’insulte avec délicatesse. Oui, One, elle aime insulter tout et n’importe quoi et même que ses insultes préférées, elles sont en espagnol. Ça sonne mieux qu’elle dit.

Et la voilà qui commence à s’empiffrer sans élégance, nullement gênée par toutes les épices qui pourtant, arrachent bien la gueule comme il faut. Mais qu’est-ce que c’est bon ce machin n’empêche. Pas autant que la bouffe mexicaine qu’ils partagent parfois, mais ça reste super bon, et pas très cher. Bref, bon repas, pas cher, c’est tout bénef.

▬ De la mie de pain ? C'est pas carnivore, un chat ? Attends. Ça se trouve faut lui donner du lait ? Comme s'il tétait ?

Elle fait une tête bizarre, et commence à réfléchit One, surtout pour ne pas dire de connerie.

▬Vu son âge, ça m’étonnerait qu’il mange déjà de la viande. Je sais pas, je lui donne un mois peut-être ? Mais il doit pas être sevré, du coup va falloir lui donner du lait ouais. Sûrement du lait spécialisé à récupérer en magasin par contre.

Et en fourrant un autre bout de poulet dans sa bouche, la jeune femme observe le chaton courir après sa queue avant de recommencer à tenter de se carapater au moindre bruit. Y a pas à dire, il reste adorable. De nouveau, elle tourne la tête vers Leo.

▬ Je vais passer à la boutique demain pour essayer de vendre des clichés. J’en ai des beaux, j’pense ça peut se vendre pas mal. Et je passerai chercher de quoi il a besoin le petit après.

Pour une fois, c’est plutôt assez responsable ce qu’elle dit. C’est même assez incroyable quand on y réfléchit un peu, parce que One, elle est quand même super immature au fond.



One elle parle (trop) en #d51f09
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
2016-08-30, 23:42
Donc la voilà qui se retrouve à estimer l'âge du jeune félin, tout en mangeant son poulet bourré d'épices et en tirant une drôle de tête. Je pose toujours des questions qui la perturbent — preuve qu'on ne réfléchit pas aux mêmes choses, pas de la même manière. Et heureusement, en un sens, parce qu'elle est… Irresponsable, One, c'est le moins qu'on puisse dire. Elle commence à me parler de lait spécialisé pour le petit chat, un truc qui doit pas pouvoir se trouver partout. Euh, ok. J'aurais même pas imaginé qu'il faille ça pour le nourrir. Il est encore plus sélectif que nous, ce lui-là. Mais si c'est un bébé, j'imagine que c'est normal.

« Je vais passer à la boutique demain pour essayer de vendre des clichés. J’en ai des beaux, j’pense ça peut se vendre pas mal. Et je passerai chercher de quoi il a besoin le petit après. »

… Pardon ? One ? Tu es sûre que ça va ? Y a des trucs bizarres dans ton poulet, peut-être ? M'arrêtant de manger quelques secondes, je lève la tête vers elle et la regarde avec de grands yeux, incrédule. J'en crois pas mes oreilles. Quand c'est moi, l'électricité, ou le loyer, elle fait jamais rien, et là ça y est, elle a ramené un chat et elle se bouge le cul comme par magie. J'en reviens pas. Si j'avais su, j'en aurais ramené un dès que j'ai trouvé l'appart'. Pffff.

« Euh… Ok. Je te laisse faire. J'avais dit que c'était toi qui le faisais, de toute façon. Il devrait survivre jusque là. », réponds-je simplement, impressionné.

Et je ne sais plus vraiment quoi dire. Elle m'a trop surpris, là, à se montrer mature, d'un coup. Pas l'habitude, moi. C'est quand même plutôt bon signe pour le chat. 'Fin j'aurais pas pu le laisser si elle s'en était pas occupée, ce petit machin tout maladroit, mais ça me soulage quand même qu'elle y mette tant de volonté.

En parlant de lui, il explore l'appart' depuis quelques minutes, et a déjà dû en faire le tour. C'est pas très difficile, en même temps. Le voilà qui se rapproche de nous, avec son air perdu et son drôle de regard. Rah, c'est chou. Trop chou. Je finis mon repas en le fixant, et je m'en rends à peine compte. Elle va se foutre de moi, l'autre, je le sais. Tch.

Un minuscule miaulement parvient jusqu'à nous. Une fois de plus, je m'arrête. Bon, j'avais quasiment fini ma barquette, c'est pas trop grave. Mais je ne comprends pas trop ce que ça veut dire, ni pourquoi Moustache s'est planté à côté de la table pour miauler. Je pige juste pas. Nouveau regard à One. Du style « qu'est-ce qu'il a ton chat ? ». Je sais pas. J'ai pas l'habitude et je réfléchis peut-être trop ou pas assez, mais tout ce que cet animal fait me perturbe, pour l'instant. Ça va changer mon train de vie, plus que je ne l'imaginais, je crois.
© Kono


   x   
How can you stay awake in this nightmarish world ? x #000099
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
2016-08-31, 00:15
▬ Euh… Ok. Je te laisse faire. J'avais dit que c'était toi qui le faisais, de toute façon. Il devrait survivre jusque là.

Elle glousse légèrement. Il est mignon quand il dit ça Leo, comme s'il était surpris de la voir prendre des décisions responsables pour une fois. Pas sûr qu'il voit ça de nouveau avant un moment en même temps, et même One elle le sait. Agir en adulte, c'est trop de pression de toute façon et One, c'est un esprit libre. Bon, à force, tout le monde a fini par le comprendre mais bon, on est jamais trop sûr.

D'ailleurs, le petit Moustache, il fait le tour de l'appart, tranquille, mais assez vite au final. Fallait pas s'attendre à un duplex avec piscine et terrasse vu les revenus des deux. Enfin, les revenus de Leo. Vous vous attendiez à quoi honnêtement. Et de nouveau, voilà le félin qui miaule. Enfin qui essaye, parce que c'est pas encore  ça. Et bon dieu, c'est adorable, de quoi faire sourire One, mais genre beaucoup. Le truc c'est qu'il continue à miauler le petit, et que Leo a l'air totalement paumé. Pensée soudaine, mais la jeune femme enlève un bout de volaille de sa barquette en enlevant la sauce au mieux, sort une assiette pour le poser dessus après l'avoir coupé en petits morceau, le tout devant le chaton. Si jamais quelqu'un mangeait comme ça devant elle, forcément, ça la tenterait grave. Et bingo, elle a raison One.

▬ C'est que t'avais faim p'tit bonhomme. J'espère t'aimes le poulet et tu nous vomiras pas partout cette nuit, j'vais pleurer sinon. Et Leo va râler surtout. Beaucoup râler.

C'est bizarre mais One, elle se sent proche du félin, comme si d'une certaine façon, elle aurait aimé que quelqu'un s'occupe du gosse qu'elle était de la même façon. C'est la vie qu'on dira. Mais pour pas trop faire peur à Leo, elle finit quand même par ressortir l'appareil pour bombarder le chaton. Bah oui, fallait pas non plus s'attendre à grand-chose. Le truc, c'est que le combo "je prends des photos du chat" plus "j'ai la bouche pleine parce que je mange en même temps" et "je kyatte", c'est pas super glam, et en fait elle a l'air ridicule One. C'est mieux de pas se mentir hein.


One elle parle (trop) en #d51f09
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
let's do something crazy || ft. Leo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» Le crazy bag by Hapsatou Sy
» Crazy Bag
» le Crazy Horse
» Crazy Kawaii Box
» [shop] Crazy Factory

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DAFTLAND! :: EQUILIBRIUM ; « DAFTLAND » :: Grayham-
Sauter vers: