//RP DU MOMENT*
Titrejoueur & joueur
Resume } Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat.

//LES RP LIBRES*www.titre//Par pseudowww.titre//Par pseudowww.titre//Par pseudowww.titre//Par pseudowww.titre//Par pseudo
//DEMANDES DE RP*www.titre//Par pseudowww.titre//Par pseudowww.titre//Par pseudowww.titre//Par pseudowww.titre//Par pseudo



 

 :: EQUILIBRIUM ; « DAFTLAND » :: Javenaes :: La baie Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Confrontation

avatar
The follower // the lover
LOCALISATION : Dans du code
Voir le profil de l'utilisateur
2016-08-21, 01:00
CONFRONTATION
FEAT ICARE - TOIT D'UN BÂTIMENT PRÈS DE LA MER - KOLL EST IMPATIENT


groupe

adjectifadjectifadjectifadjectifadjectifadjectifadjectifadjectifadjectifadjectif
UN P'TIT MOT ○ blablabla blablabla blbalbalbal blablabla bla-blablab blabalabl blabalbalabl balbal blabal bla blabablabalb balbalabl


KOLL - I
             
           Il se fait tard et je sens les ennuis qui s'approchent lentement de moi, comme les ombres qui me recouvrent.

L'air de la mer me donne un aspect mystérieux, alors que je me tiens debout sur le toit de l'un des grands bâtiments qui entourent la baie. Le vent secoue mes cheveux courts, mais surtout mon blouson qui cogne frénétiquement contre mon ventre. Je garde mes mains dans les poches. Sous cette apparence décontractée, je reste aux aguets, je ne me cache pas : ma silhouette est visible dans la pénombre de la nuit naissante. Je ne me cache pas : j'attends. Le rendez-vous n'existe pas réellement, mais après avoir passé plusieurs nuits dans le quartier sud, ma présence n'est sûrement plus un secret.

Je regarde la mer, les flots qui tentent désespérément de dévorer la côte. Les vagues attaquent, essayent de rattraper les voyageurs qui leur échappent, bien protégés dans les navires... On se croit en sûreté, mais la nature a des secrets terribles qui se déchaînent lorsque le ventre de l'océan a assez attendu. Je me sens proche de cette eau, j'ai l'impression qu'elle me ressemble. Elle prépare patiemment ses desseins, attend le bon moment... J'aimerais avoir le même sens du timing qu'elle. Je me demande si je ne me suis pas précipité...

J'essaye de me souvenir du visage de cette fille, mais je l'ai déjà oubliée. Je me souviens bien de la situation, du pourquoi, du comment, mais pas d'elle précisément. C'est assez triste, pour elle. Se faire prendre au piège aussi facilement, c'est assez triste. Servir d'appât, ce n'est jamais agréable. Elle ne doit plus tellement m'apprécier... Elle me déteste sûrement, et les femmes sont rancunières... Pour cette raison, elle est parfaite. Je lui ai laissé croire à quelque chose de beau, de romantique et de sincère... Puis je l'ai volontairement déçue. J'ai brisé ses rêves avec moi. Je brise tellement bien n'importe quoi : le corps autant que l'âme. Et c'est toujours une sensation incroyable qui s'empare de moi.

LAissE MoI tE Ca(re)SSer ! LAissE MoI tE Br(A)iSer ! Lorsque je lui ai tout expliqué, j'ai vu son visage se désintégrer petit à petit, la lumière dans ses yeux s'éteindre et ainsi de suite. Ce genre de destruction est plus lente, plus venimeuse, le résultat est moins agréable à voir, mais j'y trouve toujours une forme de satisfaction. Les gens sont de beaux jouets faits pour être cassés. Cette poupée-là s'est énervée, comme prévu, ne m'a finalement pas donné ce que je veux, mais je l'obtiendrait d'une autre manière.

Il se fait tard et je sens les ennuis qui s'approchent lentement de moi, comme les ombres qui me recouvrent. L'ennuie que je recherche viendra sûrement. Je suis un phare qui l'appelle, brillant sur son territoire, il ne peut pas m'éviter, il ne pourra pas m'ignorer. Alors il viendra, ce soir ou demain. Peut-être un peu plus tard, mais il sait que je suis là. Je ne me cache pas et j'ai semé sur mon passage des indices que même la police ne pourrait pas louper.

L'ennuie est un chef dont je ne connais pas le nom ni l'apparence, mais dont je sais l'importance. Des rumeurs racontent qu'il ne laisse pas impunis les affronts faits à ses compares, dans ce cas il viendra. Et je pourrais voir ce que c'est, qu'un chef. Je pourrais voir si les vagues sont prêtes à l'attraper.



JE SUIS L'ANIMATEUR QUI VOUS FERA VOUS BOUGER LE CUL !
ET LE PLUS GENTIL ET ATTENTIONNÉ !


J'écrase en #006699
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Icare
CHEF DU SUD

Voir le profil de l'utilisateur
2016-08-30, 17:41


- confrontation (@KOLL)


© ANARCISS POUR EPICODE | hrp : je suis désolée pour le temps de réponse j'espère que cela conviendra

je me rappelle de toi (de ce qu'on dit de ce qu'on m'a murmuré sur le bout des lèvres c'était plus du vomi que des éloges tu sais)
je me rappelle de toi (de ce que tu as fait de ce que tu as laissé croire à cette pauvre gamine oh tu sais les imbéciles dans ton genre je les écrase)
on t'a décrit comme grand un peu bizarre un peu étrange un peu beau mais un peu différent quand même
on t'a décrit comme
(je ne trouve plus mes mots)
on m'a dit que tu rodais tu sais je ne sais pas ce que tu cherches oh je ne sais même pas si c'est toi qui a fait du mal à un de mes enfants oh tu as visé la mauvaise personne petit
(mon grand)
oh tu ne sais pas que je sais me montrer cruelle gamin bien plus que je ne laisserai croire mais tu dois aussi savoir que je suis inoffensive car je ne sais pas faire le mal non non des gens le font pour moi
j'ai cette faiblesse humaine tu sais ce truc qui me retient de lever la main sur les gros cons de ton genre
j'ai juste ma parole mon (pouvoir) ma volonté la tienne aussi tu sais je peux la maîtriser la tienne un peu moins la mienne car je suis fragile tu sais
(non tu sais pas ah tu ne me connais pas les gens m'oublient on ne me remarque pas et tant mieux car la surprise oh c'est surprenant)
alors alors mes pas résonnent car j'ai vu on m'a signalé un truc un quelqu'un qu'on ne connaît pas et je ne sais plus (pas) si c'est toi j'en sais rien j'en sais rien
c'est effrayant de m'y rendre seule
et je me force à être forte juste juste pour ta petite personne je vais avoir l'air nonchalante juste juste pour te donner une bonne leçon
(pourquoi fais-je ça putain)
les gens comme toi on on on
devrait les ignorer
et il y'a la mort entre mes lèvres qui menacent de me tuer ah cigarette un jour tu auras ma peau avant ces salauds d'humains ah cigarette
(tu es ma délivrance bien plus que toi toi grand homme aux cheveux blancs)
alors alors je te vois je devine tes mains dans tes poches (cachent-elles un couteau ?) et je m'approche les pas fluets ma robe blanche simple qui bat dans un bruissement doucereux tout contre mes jambes en bâton ah
je t'observe un instant et je m'approche de toi oui je lève une main clope en bouche et je viens la déposer tout en délicatesse sur mon épaule un sourire joueur (rien que pour toi mon enfant) carnassier qui relève les commissures de ma bouche
-Tu devrais pas traîner par ici, mec. J'ai entendu parler de toi, t'es pas vraiment discret. Tu souhaites à rejoindre le gang ou bien ? T'sais suffit d'aller voir l'chef hein. Tu cherches quoi, par ici ?
et je coupe le contact si tu ne l'as pas fait avant ma voix n'est qu'un murmure amical
-Tu veux une clope ? C'est toujours plus agréable face à la mer.


« There is a Place. Like no Place on Earth. A land full of Wonder, Mystery and Danger »

Cheshire Cat sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Confrontation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Est il possible de battre un Su-30 en dogfight ?
» Confrontation avec la marine Brésilienne
» JSMBEJAIA /MCSAIDA
» Confrontation le retour ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DAFTLAND! :: EQUILIBRIUM ; « DAFTLAND » :: Javenaes :: La baie-
Sauter vers: