//RP DU MOMENT*
Titrejoueur & joueur
Resume } Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat.

//LES RP LIBRES*www.titre//Par pseudowww.titre//Par pseudowww.titre//Par pseudowww.titre//Par pseudowww.titre//Par pseudo
//DEMANDES DE RP*www.titre//Par pseudowww.titre//Par pseudowww.titre//Par pseudowww.titre//Par pseudowww.titre//Par pseudo



 

 :: PARTY HARD :: LES RPS Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Roccoco & X-Gay doing the shopping - Rocco Quickley

avatar
Invité
Invité
2016-01-23, 05:47
X-Ray parcourait l’énorme centre d’achat pour la première fois de sa vie, enfin, en étant sobre, et il regrettait de ne pas être passé là plus souvent. Bon, déjà, il était pas mal pauvre et même s’il voulait passer du temps ici, il n’y aurait rien qu’il pourrait se procurer ici qui soit moins cher que ce qu’il pourrait trouver au quartier chinois à côté de chez lui. Et puis, justement, ce n’était pas à côté de chez lui, et il n’était pas le genre à perdre sa journée en transport en commun pour aller s’asseoir sur un banc de centre d’achat, il préférait amplement rester chez lui et faire un party, ou boire tout seul, peu importe.

Tout cela pour dire, Ray marchait dans le centre d’achat, du Hollywood Undead plein les oreilles, un petit post-it rose en forme de rose, justement, entre les doigts. Il cherchait un boutique que lui avait recommandé sa mère, parce qu’en fait, sa grande-tante Jacqueline venait de mourir, et il devait s’acheter un veston pour l’évènement, parce qu’apparemment, « un t-shirt et des habits de malfrats n’était pas un accoutrement adéquat pour un enterrement, là où Jésus allait le voir et le juger et yada yada » il avait arrêté d’écouter à partir de là, prenant l’argent qu’on lui tendait et partant pour le centre d’achat.

En y pensant, c’était une bonne chose, peut-être qu’avec ça il serait plus présentable lorsqu’il aurait à e trouver un nouvel emploi. Et puis, les femmes aiment les hommes en veston, non? À moins que c’était les hommes en uniformes? Est-ce que son uniforme de commis de dépanneur compte alors? Tant de questions importantes, et pourtant si peu de réponses. Il sortit vite de ses pensées en voyant une carte du centre affichée sur un mur, s’exclamant de joie en se disant que ça l’aiderait à trouver son chemin. Mais trouver son chemin, c’était pas sa force en partant, sinon ça ne ferait pas 45 minutes qu’il marchait dans l’énorme centre d’achat d’ailleurs bien trop gros et complexe et certaines personnes devaient avoir sentir le besoin de surcompenser pour quelque chose pour avoir construit un truc aussi gros. Bref.

Il regarda la carte, cherchant le nom du magasin inscrit sur son post-it moche, et il le trouva, mais il était exactement à l’opposé de l’endroit où il se trouvait. Soit ça, ou il était juste derrière lui. Il se retourna, puis refit face à la carte avec un air dépité. Pas de chance. Peut-être qu’il devrait se faire tatouer une boussole et lui donner le pouvoir de lui prodiguer un bon sens de l’orientation? Est-ce qu’il pouvait vraiment faire ça? Ce serait vraiment cool s’il pouvait, mais il doutait que son pouvoir s’étende jusque-là. Mais il le ferait quand même, juste pour tester.

Il lança un dernier regard à la carte, hochant la tête d’un air tout à fait confiant et en contrôle de la situation, et il partit d’un côté au hasard, de toute façon peu importe duquel il allait, il finirait au même endroit… oui? Enfin, à force de marcher, il trouverait bien la boutique qu’il voulait. Sinon, et bien il n’aurait qu’à demander à quelqu’un qui travaillait ici de lui indiquer la direction, c’était plutôt simple en fait!

Vingt minutes plus tard, il était de nouveau devant une carte, deux étages plus bas, perdu et désorienté. Pour aider un peu, il retira ses écouteurs, car évidemment cela l’aidait à penser plus facilement. Il avait demandé à quelques personnes sur son chemin de l’aider mais aucune d’entre elle ne travaillait ici et ils ne semblaient pas pouvoir l’aider. Too bad pour lui. C’est en regardant le périmètre qu’il vit quelqu’un qui cette fois devait forcément travailler ici. Avec un look pareil, impossible qu’il se balade comme ça sans que ce soit pour promouvoir quelque chose. En fait, peut-être que c’était à la mode? Et puis, il disait il, mais il n’était même pas certain que ce soit un homme. Toutefois, un regard à son torse lui fit admettre que s’il s’agissait en fait d’une femme, ce serait vraiment triste d’avoir un corps pareil.

Il n’hésita pas une seconde et il alla le voir, grand sourire aux lèvres, comme un jeune scout qui tentait de vendre des biscuits en disant que c’était pour des œuvres humanitaires, mais qu’en fait il tentait de financer une sortie aux glissades d’eau. Pas qu’il ait déjà fait cela, il se disait juste ça comme ça, évidemment, c’est tout.

« Hey, ‘sup man, yo I was wonderin’, you know where that shop is? »

Il lui montra le post-it avec le nom de la boutique, ne voulant pas se tenter de la dire et de massacrer le nom. Maintenant qu’il était plus près, il n’y avait aucun doute, soit ce mec travaillait dans l’une des boutiques de modes ici, soit il était un modèle. Il sentait l’eau de Cologne, ou peut-être devrait-il dire le « parfum pour homme », et ses vêtements semblaient hors de prix. Et ses souliers? Ray ne savait même pas que des chaussures comme ça existait! Il avait l’air plutôt cool, peut-être qu’ils pourraient discuter pendant qu’ils se rendaient jusqu’à la boutique?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
2016-01-23, 07:27
Rocco leva la tête et observa les rayons de soleil passer au travers le puits de lumière du plafond du centre commercial, levant son appareil photo à son œil pour piéger l’instant éternellement dans la machine. Avec un sourire satisfait il regarda le résultat et une fois satisfait il rangea l’appareil dans son sac avant de continuer sa marche vers nulle part en particulier.

Ça faisait quelques jours qu’il restait enfermer dans son appartement, occuper à développer des photos et en éditer d’autre, ça faisant du bien d’être enfin dehors dans un environnement familier. Il n’avait aucun but en particulier et c’était bien moins stressant ainsi, il aimait vivre l’instant simplement et de voir où le courant allait l’emmener.

Murmurant la musique qui jouait à ses oreilles il observa les boutiques et les gens qui passaient, ne trouvait rien d’autre d’intéressant à photographier. Il passait si souvent ainsi, il commençait à perdre son inspiration sur l’esthétique de l’environnement qui y régnait. Les gens qui s’occupent de ce centre commercial devraient penser à refaire le décor plus souvent selon lui. Avec une moue il remarqua que beaucoup de personnes le regardaient. Il fut d’abord confus avant de se rendre compte qu’il devait sûrement chanter un peu trop fort, mais il s’en fichait pas mal, tout souriant il continua sa marche avant de remarquer des modèles dans une vitrine, les vêtements n’étaient pas super, mais ça lui donnait des idées.

Quoi de mieux à faire que de s’acheter quelques nouveaux vêtements, après tout il devait bien rester à jour avec les nouveautés. Il avait passé beaucoup de temps à travailler sur son passe-temps il avait bien le droit de se gâter un peu. Il hocha la tête pour montrer son accord avec lui-même, il avait toujours des bonnes idées après tout!

Sachant déjà où commencer pour se récompenser de son travail il monta à l’étage et tourna tout de suite le coin, sachant par cœur où se trouvait le petit restaurant qui vendait de délicieux preztels, de son emplacement l’odeur lui envahissait déjà le nez. Il ne pouvait jamais résister à l’arôme des pâtisseries et c’était surement inhumain de passer devant cette place s’en rien acheter.

Il s’arrêta quelques instants, retirant ses écouteurs avant de saluer la caissière qui ne fit que soupirer, apparemment malgré toutes les fois qu’il passait commander ici il avait encore oublié son prénom. Il ria avec un air un peu désolé avant de s’emparer de la sucrerie encore chaude et croustillante dans sa main et de repartir d’un glissement sur les roues sous ses chaussures.

« Arrivederci~ » salua-t-il par-dessus son épaule en s’éloignant rapidement.

Qui pouvait résister à de l’italien après tout? Peu importe le mot ça sonnait toujours plus romantique d’après lui. Persuader d’avoir impressionné la caissière il s’éloigna et monta à l’autre étage tout en engloutissant sa collation, il devait plus être trop loin de la boutique qu’il cherchait. Il souhaitait passer pour des accessoires en premier, cette journée était très ensoleillé et il avait oublié d’apporter une paire de lunette de soleil avec lui, ou peut-être qu’il ferait mieux de s’acheter un chapeau? Mh… Non, des lunettes c’était mieux, après tout il avait déjà un bandana sur sa tête, mettre un chapeau par-dessus serait plutôt étrange.

Terminant sa nourriture il appuya sur la pointe de ses pieds pour arrêter ses heelys et recommença à marcher normalement avant de remarquer qu’il avait tourné au mauvais endroit. Il s’arrêta complètement et regarda les environs en fronçant les sourcils. Une minute… Ce n’était pas ses yeux qui étaient le problème, mais les boutiques elles-mêmes. Il avait bel et bien tourné au bon endroit, mais la boutique qu’il cherchait n’était pas à son emplacement habituel. Il soupira d’un air désespéré, maintenant il allait devoir chercher où le centre l’avait déplacé!

Il chercha une carte du centre proche de lui avant de remarquer le roux qui se dirigeait vers lui, il regarda derrière lui en se disait que le garçon allait passer à côté de lui pour entrer dans la boutique, mais il s’arrêta devant lui pour lui montrer une note rose. Il haussa les épaules et le salua d’un signe de main.

« Hey, yo yo, sure dude, let me see… » dit-il d’un air tout aussi nonchalant comme si les deux jeunes hommes se connaissait depuis plusieurs années.

Il plissa les yeux pour réussir à lire la note, l’écriture étant un peu compliqué en plus que la note soit chiffonnée, mais le nom ne lui disait pas grand-chose, ça devait pas être une boutique très importante. Il remonta les yeux pour observer le garçon devant lui, il avait l’air sympa, mais son style en laissait un peu à désirer. Les vêtements amples lui allaient très bien, mais… la qualité n’était pas super. Il fit une moue en voyant les vêtements qui provenaient sûrement du Hot Topic en essayant de pas trop montrer son jugement.

« Nah sorry, I have no idea where that is, never heard of it, but y’know, I know some place better than that, what are you searching for exactly? » demanda-t-il avant un grand sourire alors qu’il réfléchissait déjà où il pourrait l’amener pour ses futurs achats.

Il pouvait déjà visualiser les vêtements sur le jeune homme et il espérait qu’il allait répondre qu’il était ici pour sa garde-robe parce qu’il se sentait particulièrement généreux aujourd’hui et le garçon était assez sympathique, on doit bien s’entraider entre amis après tout!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
2016-01-25, 04:26
Le ton amical et décontracter du jeune mannequin devant lui le rendit clairement heureux, surtout après les réponses qu’il avait reçues plus tôt. Remarquant les yeux du mec sur lui, il essaya de strike a pose et d’avoir l’air cool devant ses yeux experts. Sa réponse lui mit un air perplexe au visage, se demandant s’il devait dire oui, mais d’un autre côté ça semblait venir droit du cœur et c’était si gentil et il hocha positivement la tête avant d’y avoir pensé en fait.

« Yeah! Damn right! I’m all up for that and all, bro! Though I mean, I don’t have a lot of money, I have like, 100 bucks. You look all fine and all but bro I’m poor, haha! »

Il rit à cette remarque, prenant apparemment fort bien le fait de n’avoir que peu d’argent, mais clairement, il était un peu trop simple d’esprit pour se retrouver vraiment affecté par tout cela. Enfin, maintenant qu’il était plus proche, et que sa surprise quant à ses vêtements hors de l’ordinaire, ou plutôt, hors de la portée du commun des mortels, fut passée, il pouvait le voir beaucoup mieux et holy molly il était pas mal mignon et cela fit apparaître un sourire quelque peu niait sur ses lèvres.

Il se secoua un peu et retira ce sourire de son visage, ne voulant pas passer pour x-gay, et il reporta ses yeux au post-it rose que sa mère lui avait donné, et il le rangea dans ses poches, sentant son seul et unique billet de 100$ dans sa poche, accompagné d’une carte d’identité, et c’est tout. Il ressortit sa main nonchalamment et la posa sur son bassin, tentant de nouveau d’avoir l’air cool, exagérant un peu ses gestes par habitude. Et puis bon, il avait tendance à agir un peu bêtement devant quelqu’un qu’il trouvait mignon.

Bref. Son regard se détourna à la carte, se demandant où était l’endroit dont l’inconnu devant lui avait parlé. Justement, il s’agissait toujours d’un inconnu, et c’était probablement le meilleur moment pour lui demander son nom, faire les présentations, devenir ami, sortir prendre des cafés, tout ça. Avoir au moins une personne classe dans ses party aideraient probablement aussi beaucoup. C’est ainsi que X-Ray s’accota contre la carte, un sourire se voulant classe aux lèvres.

« Couuuld I have your phone number please? … or like, I mean your name, can I have your name by the way? »


Abort. Abort. Il se redressa et sortit son cellulaire rapidement, qui était en fait probablement le plus vieux modèle de cellulaire à écran tactile qui existait, laissant un petit rire franchir ses lèvres en tendant l’appareil à l’homme devant lui.

« I just mean, I want you to text me the name of the place, so I can, you know, know where to buy clothes now and all, right? Yeah! »

C’est sur un air satisfait et plus confiant qu’il retrouva son sourire, heureux d’avoir pu rattraper la situation. Il devrait faire un peu plus attention.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
2016-01-30, 02:27
Il attendait la réponse du garçon en continuant de l’observer avec curiosité, avec les tatous sur son visage il pouvait s’imaginer que seulement quelqu’un proche de son âge ferait cette erreur, mais il avait quand même du mal à juger s’il était plus vieux ou plus jeune. Il fronça les sourcils en restant pensif avant de remarquer que le corps du roux se reculait pour prendre une pose.

Il pourrait au moins relever les yeux maintenant, mais la pose était si inattendue qu’il pouvait seulement regarder en hochant la tête mentalement avec satisfaction, il n’était pas mal, d’accord, il pouvait jouer à ce jeu lui aussi. Quand le jeune homme devant lui se remit à parler il leva les yeux dans les siens avec un sourire espiègle et prit également une pose décontractée, ils devaient définitivement avoir fière allure ainsi.

« Oh, don’t worry about that » dit-il en bougeant sa main pour faire un signe qu’il n’y avait aucun problème, mais il pouvait facilement remarquer que l’autre ne semblait pas du tout suivre le mouvement comme ses yeux restaient collés à son corps.

Il prenait plutôt bien les compliments et se faire regarder ainsi, autant par les hommes que les femmes, c’était le flatter dans le bon sens du poil honnêtement. Il pouvait que continuer d’apprécier le roux avec un nouvel intérêt, mais un regard comme celui-là le roux devait certainement être gay ou il possédait une bonne esthétique, mais il préférait se dire qu’il était aux hommes.

En plus d’entendre qu’il était plutôt pauvre ça ne faisait que gonfler son sens de générosité. Il allait faire de cette journée une des plus profitables pour le pauvre. Il dût se retenir de rire en le voyant se secouer la tête, son sourire étirant ses lèvres pour montrer ses dents alors qu’il relevait son dos pour se tenir un peu plus normalement comme l’autre devant lui, prendre des poses était quand même une forme d’exercice après tout.

Penchant la tête d’un côté puis de l’autre pour observer la nouvelle pose décontractée de l’autre devant lui, ses pensées allaient plutôt rapidement rejoindre son sens esthétique, désirant prendre une photo de l’instant. Son index cognait à répétition contre sa jambe, se décidant enfin à croiser les bras pour contrôler l’envie de prendre son appareil photo, ils n’étaient pas ici pour une séance photo non plus, son but était de l’aider donc il chercha frénétiquement pour moyen de revenir sur le sujet, après tout l’autre devant sûrement attendre sa proposition, mais il lui manquait encore un détail, il n’avait toujours aucune idée ce qu’il était venu acheter.

Il ouvrit la bouche pour lui poser la question, mais il s’arrêta en levant un sourcil alors que le garçon s’appuyait contre la carte du centre commercial arborant un sourire qui lui semblait plutôt niait, mais il le jugea plus drôle que classe. Il ne put s’empêcher de rire à la question, il ne passait pas par quatre chemins quand il voulait quelque chose celui-là! Avec la vitesse à laquelle il s’était relevé et la panique dans ses yeux, c’était facile d’observer qu’il avait laissé échapper la question par accident. Pour le rassurer qu’il n’était pas en train de rire de lui de façon mesquine il sortit son téléphone de sa poche et s’approcha du roux pour voir le cellulaire que l’autre tenait dans sa main.

C’était un assez vieux modèle et il se mordit l’intérieur de la joue pour ne pas commenter dessus en se rappelant que l’autre était pauvre. Lui acheter un nouveau portable serait peut-être un peu trop, mais il devrait lui poser des questions sur son forfait quand il en aurait le temps.

« You can have both at this point » dit-il en cherchant son numéro sur l’appareil comme il ne le connaissait pas par cœur, c’était plutôt rare qu’il eût à s’appeler lui-même après tout. « The name’s Rocco » dit-il en roulant le "r " de son meilleur accent italien, il adorait le prononcer plus fortement quand il en avait l’occasion.

Il observa l’appareil devant ses yeux et prit en note le numéro, abandonnant la recherche pour la sienne, et ouvrit plutôt son système de messagerie pour lui envoyer : « (✿╹◡╹) » comme premier message.

« There you go, message sent » s’exclama-t-il en reflétant son air confiant avant de réaliser qu’il ne pouvait pas ajouter le numéro dans ses contacts sans mettre de nom, ah mais c’est vrai, il avait dit le sien, mais il savait toujours pas comment le roux se prénommait.

« What’s your name? Otherwise I’ll put the poop emoji as your name on my cellphone » blagua-t-il en lui montrant l’espace qu’il lui manquait pour compléter le nouveau contact.

« By the way, I dunno where to go first since you didn’t told me what you were searching for.. » lui rappela-t-il en levant les yeux vers lui avec un sourire qui laissait clairement paraître qu’il avait tout vu à travers sa panique et ses sourires niait, son air confiant était loin d’être convaincant et c’était bien ce qu’il en faisant son charme en quelque sorte.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
2016-01-31, 07:31
X-Ray ne s'attendait pas à une réaction pareille de la part du mannequin, et de le voir répondre ainsi à ces commentaires stupides le rendait heureux et surpris à la fois. Et surtout très, très satisfait. Il accepta même de lui donner son numéro de téléphone! Ça faisait des siècles qu'il en avait obtenu un aussi facilement. S'il y avait bien quelque chose qui pouvait le rendre heureux, c'était bien de devenir ami avec une personne qui semblait cool, surtout si cette dite personne était aussi mignonne. La manière dont l'autre se présenta sembla le prendre de court, ne remarquant que maintenant qu'il ne devait pas être américain. Tout de même, quel accent captivant.

Il dut se secouer de nouveau pour porter attention à l'homme devant lui, son cellulaire vibrant dans sa main aidant un peu à lui remettre les idées en place. Il lui offrit un sourire se voulant amical, riant au commentaire sur l'émoticône. Il s'approcha même un peu, comme s'il allait lui faire une confidence, et l'odeur de Rocco le frappa et il dut reculer avant même d'avoir répondu. C'était l'odeur d'un top modèle, aucun doute là-dessus, son parfum devait bien couter une fortune, rien à voir avec son axe au chocolat!

« The name's Ray, but everybody calls me X-Ray, so might as well do the same, hahaha! Nice to meet you, Rocco! Really nice, yeah. »

Le plus petit se remit à parler, lui demandant exactement ce qu'il avait à acheter, et Ray se sentit stupide de ne pas le lui avoir dit plus tôt. Il baissa les yeux pour lui répondre, mais quelque chose dans la manière qu'avait Rocco de le regarder, et le sourire qu'il arborait sur son visage, le fit avaler de travers, et ses joues laissèrent paraître une pâle teinte rosée sous ses tattoos. Wow, il avait un regard presque criminel ce mec, il devrait faire attention, il avait tendance à agir comme un con devant les personnes attirantes.

« Well maybe we should just continue walking and we'll find something good, after all I wasn't looking for someone attractive and here you are so... »


Il se sentait stupide maintenant qu’il avait laissé une ânerie pareille s’échapper. Son senpai lui avait souvent dit en plus que s’il ne contrôlait pas ce qu’il disait les gens ne prendraient pas ses intentions de la bonne façon, mais c’était plus fort que lui, ça sortait tout seul. Qu’est-ce qu’il pouvait bien y faire, il était smooth, c’est tout! Enfin, il se dit tout de même qu’il devrait se rattraper, parce que Rocco ne savait pas plus maintenant ce qu’il devait acheter, et il ne voulait pas repartir avec des vêtements inappropriés à l’enterrement de sa grand-tante Jacequeline sinon sa mère saurait très bien l’étriper avec amour.

« Ah, I mean, I just need some classy clothes, ya know, the kind that won’t make my grandma cry or something. Some cool things! »

Ray lui envoya un autre de ses sourires amicaux qui tirait beaucoup sur le simple d’esprit, heureux d’avoir quelqu’un qui pourrait l’aider, au moins pour ce qui était de trouver la boutique. Par contre, il avait l’air de s’y connaître en mode, peut-être qu’il devrait lui demander de l’aide pour les vêtements aussi en tant que tel? Ce serait sans doute très sensé. Et très apprécié, car comme disait souvent sa mère, « avoir les pantalons aux genoux et de l’encre partout sous la peau c’est pas vraiment un style vestimentaire. D’ailleurs où trouves-tu l’argent pour tous ces tattoos? Est-ce que tu vends… de la… marijuana? » Enfin, les parents. Il avait une tête de mec qui vendait de la marijuana? … Il préférait ne pas avoir de réponse à ça.

« Say… I can see you are really fashion, right? And well, I’m mostly used to baggy clothes n’ all, I’m pretty sure you can see that… mind giving me a hand? I mean, I never bought classy clothes… And I’d like to talk to you longer, if you have the time… right? »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Roccoco & X-Gay doing the shopping - Rocco Quickley
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Roccoco & X-Gay doing the shopping - Rocco Quickley
» ROCCO : PITIE, NE L'OUBLIEZ PAS ...
» le shopping !
» Le neufchâtel sur le plateau de Téléshopping.
» Shopping a Londres !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DAFTLAND! :: PARTY HARD :: LES RPS-
Sauter vers: