//RP DU MOMENT*
Titrejoueur & joueur
Resume } Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat.

//LES RP LIBRES*www.titre//Par pseudowww.titre//Par pseudowww.titre//Par pseudowww.titre//Par pseudowww.titre//Par pseudo
//DEMANDES DE RP*www.titre//Par pseudowww.titre//Par pseudowww.titre//Par pseudowww.titre//Par pseudowww.titre//Par pseudo



 

 :: PARTY HARD :: LES PRÉSENTATIONS :: FICHES VALIDÉES Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

KENNY - faiseur de débauche

avatar
Kenny
PRÉSIDENT DU VALHALLA

Voir le profil de l'utilisateur
2015-12-16, 21:42

WHO ARE YOU

ft. oc, superkokia
TÉMOIGNAGES QUANT À UNE MORALE DOUTEUSE -

« c'est pas qu'il est con hein, mais parfois j'me demande si tous ses neurones fonctionnent ! sérieux, un jour il m'a appelé paniqué à 3h du matin, pensant qu'il venait de se faire poser une sonde anale par des aliens... »

« il a un humour de taré ! un jour il s'est pointé déguisé en diablotin au cours d'une messe et a jeté des sucettes en forme de bite dans l'assemblée... j'vous raconte par le fou rire que j'ai eu en voyant le curé s'évanouir !! »

« j'arrive pas à savoir s'il est je-m'en-foutiste ou s'il s'intéresse vraiment aux gens. il aime pas parler de ce qu'il ressent, du coup c'est dur de savoir quel genre de personne il est. »

« il n'est jamais sérieux, prend tout à la légère et évite tous les sujets qui fâchent ou la confrontation...c'est vachement chiant ! »

« quand j'suis dans la merde, à n'importe quelle heure j'peux l'appeler, il viendra m'aider. kenny, c'est un vrai pote, un comme on en a qu'une fois dans la vie ! »

« ce mec est dingue ! faut le voir grimper les murs, un vrai singe, j'ai jamais vu ça... puis faut dire qu'il a de la carrure malgré sa dégaine... j'vois bien les gens comme ils le r'gardent ! il inspire le respect. »

« j'peux pas blairer sa gueule d'ange ! j'sais que c'est un type bien et tout, qu'il se décarcasse pour aider son monde, mais putain y a un truc chez lui qui m'revient pas, j'sais pas trop quoi mais j'me fie pas totalement à lui... »

« c'est qu'un sale con qui pense qu'au cul. il a le charme et la parlotte qui va avec, emballe en dix minutes, baise en trente et jette en cinq. il m'a jamais rappelé !! je le déteste, qu'il crève ! »

« il est borné, une vraie tête de mulle ! quand il veut quelque chose, il fait tout pour l'obtenir, et ça crée souvent le bordel autour de lui... »

NOM ; o'malley
PRÉNOM ; kenneth aka kenny
ÂGE ; vingt-sept
SEXE ; homme
NATIONALITÉ ; irlandaise
ORIGINES ; écossaises/irlandaises
RACE ;moonstruck aka humain
GROUPE ; valhalla
OCCUPATION ; président de l'organisation ; si impossible, valkyrie
SITUATION MARTIALE ; célibataire
CÔTÉ FINNANCES ; entre riche et pauvre
LIEU DE RÉSIDENCE; grayham



PLASTIQUE D'UN ROUX ;

- Mec, si tu m’baises pas dans la seconde, dis adieu à mes fesses.
- Joul, tu permets, j’m’allume une clope là.
- Cooool, laisse moi encore et encore poireauter à poil sur ton plumard, j’suis absolument pas frigorifiée après tout.
- Joul…
- Quoi ?
- Ta gueule.
- Pff. T’es vraiment qu’un trou d’cul.

Elle me détaille, j’la vois lorgner mon cul sans gêne et remonter jusqu’à mes épaules. Elle pouffe.

- T’es quand même bien gaulé pour un rouquin attardé.
- Merci, j’suis flatté.
- Tu devrais grossir un peu quand même, t’es p’têt beau et taillé mais t’as la dégaine d’un clochard. - Ça t’arrive de te coiffer ?
- Ça t’arrives de t'la fermer ?
- Dommage que tu sois pas galant, tu gâches ton charme avec ton genre vulgaire.
- J’suis galant avec les gens que j’baise pas.
- Pff…

Je souris, j’coince ma clope entre mes lèvres. Je saute sur le lit, lui attrape les jambes et les écartes. Elle évite mon regard.

- Arrête de me regarder comme ça !
- Comme ça ?
- Tes yeux,ils sont trop verts. C'est du magnétisme que tu fais là ! Ça me fait chier j’peux pas me concentrer si j’les regarde.
- Désolé de t'exciter ma chère.
- Oh la ramène pas Kenny !

COUCOU C'EST MOI - hola compagnon, tu peux m'appeler lou, par ce que c'est comme ça que tout le monde m'appelle. j'suis du genre zinzin, câlins et grotesque, donc joue la bourru et rent'dans'l'lard et j'te kiff. j'aime plus que ma vie le seigneur des anneaux, voilà, hs mais je le dis et je bouffe chinois trois fois par semaine tellement j'ai la flemme de me faire à bouffer. sinon, j'fume presque pas et j'bois de l'eau, j'ai une vie saine et les dents blanches, mais... on s'en bat les poules, pô vrai ? nan mais j'suis gentille hein, viens m'étaler ta bave sur les joues !  

a story full of weird memories

UNE TARTINE DE VIE DU MEC QUI VENAIT DU FUTUR
- Alors comme ça t’es un Moonstruck ? J’en reviens pas… Je pensais que dans le futur l’homme serait un peu différent mais… ben non. C’est naze. T’as la même tronche que nous, c’est vraiment super naze.
- Excuse de pas avoir trois nichons et des tentacules à la place des bras. Puis j’te ferais dire que j’m’attendais pas non plus à ce que mon contact soit un gras du bide aux cheveux violets. Bon, tu me files à boire ? Traverser trois siècles ça donne soif.

Il me tend une bouteille d’eau, le nez froncé, sans doute vexé par mes paroles. J’crois que lui, comme moi, on s’attendait à se trouver en face d’un type à l’allure plus « professionnelle ». L’endroit où je venais d’atterrir - si je puis dire - avait tout d’un repère de geek. Plusieurs ordinateurs s’entassaient sur un énorme bureau et des boîtes de bouffe vides jonchaient le sol.

- Pour un mec anti-technologie, j’trouve que t’es plutôt équipé en informatique.
- Faut bien si je veux collecter les infos dont j’ai besoin. J’aurais jamais reçu vot’ message si j’avais pas tout le matos pour. D’ailleurs qu’est ce que j’ai été sur le cul ! C’pas tous les jours qu’on reçoit un message du futur hein.
- Mh mh.
- Et toi t’es quoi au juste, un genre de guerrier ? T’as ramené des armes avec toi ? Des sabres lasers et des trucs qui déchirent ?

Son sourire goguenard m’faire rire.

- Tu m’prends pour un Jedi ou quoi ? Ouais j’ai des armes dans la malle à droite là.


Je pointe du doigt le dessous de la table en bois où j’avais entreposé mes affaires.

- J’suis pas un guerrier. Oublie le délire à la Star Wars… Tu peux me voir comme un résistant. À mon époque, les robots tuent et les gens se terrent comme des rats. J’ai rejoint une organisation rebelle qui m’a formé au combat. En m’envoyant ici, mes formateurs m’ont donné pour mission de changer le cours des choses. On est des centaines dans mon cas.
-  Wow, mec, trop ouf ! T’es un peu comme Neo dans Matrix alors, tu luttes contre la technologie !

Est-il vraiment un partisan anti système Equilibrum ? Il ressemble plus à un ado fan de comics qu’autre chose. Je soupire.

- Ouais si tu veux. En tous cas t’as intérêt à la boucler, il en va de ma vie et de la tienne par la même occasion. J’sais pas comment mes formateurs ont réussi à te dégoter et t’accorder leur confiance, mais j’peux t’assurer que t’as pas encore gagné la mienne. Personne, et j’insiste sur le personne, ne doit savoir que je viens du futur, c’est clair ?
- T’inquiètes mon pote, j’suis une tombe !

Je termine la bouteille d’eau et m’allume une clope, il me dévisage, toujours aussi émerveillé. Je récupère mon sac de sous la table et ouvre le dossier de ma mission.

- Prends une chaise.

Il s’assied à ma suite et nous examinons ensemble l’étendu du contenu de mon dossier. Il y’a plusieurs photos de personnes, des plans, des feuillets d’informations. Je regarde plus attentivement ma feuille d’objectif.

- Valhalla… Mh…

J’ai donc pour ordre d’infiltrer l’organisation Valhalla et, au mieux, d’en devenir le président. Ma clope se consume au bout de mes lèvres. Ça fait mal putain ! Je la jette et reporte mon regard sur la feuille… Je soupire, encore.

- Ce ne sera pas sans difficultés…

Il me tape l’épaule, l’air trop sérieux pour être prit au sérieux.

- Ouais mais c’est le top ! Tous les messages secrets, tous les renseignements de tous les gangs, de pleins de gens importants, ben c’est les gens de la Valhalla qui les distribue ! Tu serais au courant de tout, comme un super espion !
- Oui, je sais… File moi le dossier bleu là.

Il me le tend, je l’ouvre et en déplie les quelques photos des membres de l’organisation. Je les examine, une à une, cherchant à en apprendre davantage sur mes futurs équipiers.

- Eh bien, ils sont quasi tous Altered. J’en reviens pas que le SP ait à ce point séduit…
- Bah normal, qui n’a jamais rêvé de pouvoir voler ou cracher du feu ?
- Ouais pour que dans une centaine d’année cela se retourne contre toi et que tu te fasses exploser par un robot. Ce truc est un fléau.

Je me rallume une clope, consterné. Ce sera pas de la tarte de vivre dans le passé…

UNE TRANCHE DU PASSÉ DU MEC QUI VENAIT DU FUTUR
La lumière luttait pour passer au travers des épais rideaux de l’appartement tandis qu’un délicat parfum de café flottait dans l’air. Il regardait sa montre dont la grosse aiguille était anormalement lente. Tapotant l’écran de verre du bout de son index et ne voyant aucun changement s’opérer, il se leva et partit en direction de la salle de bain.

- Ken, t’as entraînement à quelle heure aujourd’hui ?
- À 14h ! répondit l’interpellé en se séchant le visage face au miroir.

Sa barbe de trois jours lui donnait des airs de voyou ce qui n’était pas pour lui déplaire. Une fois son brin de toilette terminé, il regagna le salon et s’installa à table à côté de son colocataire. À nouveau, alors que son bol de céréales subissait un lâche abandon, il focalisa son regard sur sa montre. Un bref soupire s’extirpa de ses lèvres ce qui ne manqua pas d’attirer l’attention de son ami.

- Elle veut toujours pas fonctionner correctement ? Tu devrais la jeter et t’acheter une puce de peau, à quoi bon t’encombrer avec cette vieillerie ?
- Mh…
- Oh Kenny, tu m’écoutes ?

Son regard quitta le cadrant et se posa sur le regard interloqué de son voisin.

- J’y tiens, elle appartenais à mon père. Il l’a trouvé dans une boîte, sous les ruines d’une bâtisse des années 2000. Cette vieillerie a traversé le temps, alors pas question de la jeter.

Sans parler du fait qu’elle était le seul objet prouvant que son père ait existé, la dite montre était devenue aux yeux de Kenny, un symbole de sa lutte contre la technologie. Pas besoin d’informatiser, pas besoin de calculer ou de télécharger de logiciel. Elle n’utilisait que le contact de la peau pour marcher, témoignant d’une époque où les hommes n’étaient pas encore soumis à leurs inventions.

Il termina pensivement son bol de céréales, songeant à son enfance, sans remarquer les bavardages de son ami concernant sa nouvelle petite-amie. L’instant d’après, un bruit strident et assourdissant retentit dans la rue. Ses rêveries se stoppèrent net. L’explosion projeta des débris qui vinrent briser la fenêtre de leur appartement. Sam osa un coup d’oeil au dehors en se redressant… Des cohortes de robots s’agitaient au dehors. Les deux comparses rampèrent discrètement jusqu’à l’armoire où se cachaient leurs armes et s’accroupirent non loin de leur fenêtre brisée, têtes baissées par réflexe.

- Une descente ?
- Et pas une petite ! C’est l’immeuble où habite Lova. Putain fais chier ! FAIS CHIER !

Kenny serra les dents. Sam poussa un grognement de rage. Lova était une rebelle, comme eux, mais avant tout leur amie.

- Il faut intervenir ! Il faut la sauver !

Avant que Sam n’est pu se relever, Kenny se saisit de sa jambe et le fit tomber en plaquant une de ses mains main sur sa bouche.

- Tu es fou ? Tu veux nous faire tuer ? On ne peut plus rien pour Lova. Nous ne sommes que deux, ils nous tuerait en moins de temps qu’il t’en faudrait pour armer ton flingue ! Ressaisis-toi !

Sam ravala sa rage et acquiesça brièvement, se libérant ainsi de l’emprise de son ami. La minute suivante, un cri fendit l’air et se fracassa contre leurs coeurs déjà lourds d’impuissance. Lova… Sa voix brisée venait de témoigner de sa mort. Kenny étouffa un sanglot sourd, les yeux rougis de larmes. Sam serra les poings…

Tous deux restèrent plaqués contre le mur, sans se regarder, sans qu’un mot ne s’échappe de leurs lèvres pincées. Une bonne demie heure s’écoula avant que le calme ne reprenne son séant dans la rue et que les deux amis n’osent se relever. C’est lorsque ses yeux se posèrent sur les débris de pierres et les flammes peinant à s’éteindre, restes de l’immeuble de leur amie, que Kenny se fit une promesse… Lorsqu’il serait dans le passé, lorsqu’enfin il y serait envoyé, il fera tout son possible pour le changer, pour que ni ses parents, ni Lova, ni tous ses amis aujourd'hui perdus, n’aient à mourir.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
2015-12-17, 12:31
NAN MAIS SRX LÀ ? J'ADORE CE P'TIT KENNY DE MERDE PAS GALANT !! J't'envoie des cookies à la gueule et je te souhaite la bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kenny
PRÉSIDENT DU VALHALLA

Voir le profil de l'utilisateur
2015-12-17, 19:11
Oh merci jolie minette, tu m'en vois flatté ! J'serais des plus non galants avec toi si on se croise un jour, tmtc susu.




(c) greenmay
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
2015-12-17, 20:06
ok kenny est parfait (roux pls)
je veux qu'il soit bro avec mon Somnifère ok, ça va être l'enfer pour les autres /sparkles
BIENVENUE ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
2015-12-17, 20:21
j'saurais pas comment l'expliquer mais ton personnage est vraiment captivant & dégage quelque chose de vraiment beau. (oui je sais je passe pour une grosse psycho mais je sais pas quoi dire)
à la base, j'aime les roux sans plus mais lui? il slay.
donc bienvenue, & have fun (en espérant avoir un lien because je l'aime ;;) ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kenny
PRÉSIDENT DU VALHALLA

Voir le profil de l'utilisateur
2015-12-17, 22:18
Astrée - Ô belle brune, c'est avec exquise excitation exacerbée que j'dis OH OUI OH OUI à un fraternel et facétieux lien avec ce sexy Somnifère. ★

Nem - Fichtre, j'suis plus qu'heureux que t'aimes pas les roux mais que t'aimes ma rouquitude à moi. dans mes bras, qu'on se cajole - et qu'on s'crée un lien - pask si tu m'aimes je t'aime.

PI' J'TIENS À DIRE QUE J'AI FINI MA FICHE.




(c) greenmay
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
2015-12-18, 19:22
J'aime ta façon de rédiger ta fiche.
Ton avatar est beau. (moi j'aime les roux) (mais pas autant que les blonds) (mais je joue jamais de blonds donc)
Bienvenue. ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hannibal D-J Somerset
FONDATEUR // CHEF DU NORD

Voir le profil de l'utilisateur
2015-12-18, 22:56

bienvenue sur daftland !

bordel de perfection, voilà. j'aime tout. TOUT. du coup ça me va pour dire qu'il est président because you're too perf for this world /out




random shit:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kenny
PRÉSIDENT DU VALHALLA

Voir le profil de l'utilisateur
2015-12-18, 23:19
OMFG. Je pleure de joie, tellement je vous kiff samer. J'suis présidennnnnnt, /danse du bonheur à oilp façon seventies/ ouuuuuui !

Cloud, j'te remercie, t'es trop gentil, même que j'aime les cheveux roses bonbon.
Hannibal, MERCI MERCI MERCI MERCI, love, coeur, chocolat, j'accomplirais mon d'voir trop ienb ouech.




(c) greenmay
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
KENNY - faiseur de débauche
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» KENNY - faiseur de débauche
» Demi-corps d’homme : Kenny
» Décès du dessinateur et caricaturiste Sid Ali Melouah
» ebauche d'un contrat (magalie )
» Honoré de Balzac

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DAFTLAND! :: PARTY HARD :: LES PRÉSENTATIONS :: FICHES VALIDÉES-
Sauter vers: