//RP DU MOMENT*
Titrejoueur & joueur
Resume } Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat.

//LES RP LIBRES*www.titre//Par pseudowww.titre//Par pseudowww.titre//Par pseudowww.titre//Par pseudowww.titre//Par pseudo
//DEMANDES DE RP*www.titre//Par pseudowww.titre//Par pseudowww.titre//Par pseudowww.titre//Par pseudowww.titre//Par pseudo



 

 :: PARTY HARD :: LES PRÉSENTATIONS :: FICHES VALIDÉES Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

with every broken bone — rumen

avatar
Invité
Invité
2015-11-11, 13:57

i swear i lived

feat stanley marsh (south park)
Les mois d'hiver et les sourires qui se fanent sur les lèvres.
Les mois d'hiver et les grosses écharpes trois fois enroulées dans le cou.
Les mois d'hiver, les bonnets enfoncés, les cheveux ébouriffés, les joues rougies, la peau blanchie.

T'es un peu un mois d'hiver, Rumen. Trop logique, trop réfléchi. Pas assez ? T'as besoin de te sentir à ta place, besoin de te sentir utile, parce qu'il y a ce monde qui s'écarte tant de ce passé qui te fascine. Et tu te demandes pourquoi l'abandonner. Pourquoi ne pas assouvir ton rêve d'enfant et devenir libraire. Tu serais peut-être un peu comme un antiquaire. Et il y a toutes ces choses qui ne vont pas, cette technologie dans laquelle tu es né, qui berce la société, cette technologie qui fait qu'on se sent si puissant et qui pourtant menace de dérailler.
Il te faut avoir une place dans tout ça, c'est plus fort que toi, plus fort que la prudence en toi qui te crie de ne pas bouger de ta place ; il faut que ça bouge et il faut que tu aies eu un rôle dans le mouvement.

Ça te dépasse, Rumen, c'est beaucoup plus grand toi. Ça écrase l'éternel mois de décembre qui se devine dans ton sourire.
Mais il faut que tu fasses quelque chose, il faut que tu te sentes vivant.
Il faut que tu assouvisses cette soif de savoir qui te rend nostalgique d'une époque qui n'est pas la tienne.
Il faut que tu aies des réponses aux questions qui se bousculent dans tes yeux bleus.

Il faut que tu vives.
Que tu défies le monde, le temps, l'espace, les gangs, le Ragnarök, quelqu'un, quelque chose, n'importe qui, n'importe quoi.
Il faut que les choses continuent de se bousculer pour que tu n'aies pas le temps de t'arrêter.

Tu pourrais presque être mature, si tu n'avais pas tant besoin de mouvement.
Tu pourrais presque heureux, si tu n'avais pas tant besoin de savoir.

Mais il faut que tu vives, et que tu mettes un peu de couleur dans le gris de tes mois d'hiver.
nom — janow
prénom — rumen
âge — 19
sexe — M
nationalité — équilibrien
origines — pologne (deux générations plus loin), équilibrium
race — humain
groupe — valhalla
occupation — odin
situation maritale — célibataire
situation financière — selon la performance du mois
lieu de résidence — en transit de chez ses parents à grayham vers les locaux du valhalla
theme song — i lived (one republic)

Les yeux bleus comme le ciel de Pologne, aurait peut-être dit ton grand-père, quand tu étais encore si petit que tu préférais essayer de te hisser sur tes deux pieds plutôt que de l'écouter, et qu'il était encore si jeune qu'il se rêvait poète. Le corps floué par les trop nombreuses couches de vêtements qu'il te faut pour ne pas grelotter. Et les cheveux noirs ébouriffés, sous ton bonnet ; les joues un peu rosées.

bonjour bonjour, ici craze. ;w; ça faisait très très longtemps que je rêvais secrètement de reprendre l'écriture en général tout en étant un peu fâchée avec et en ayant pas trop le temps, mais comme maintenant j'ai encore moins le temps, je me suis dit que c'était tout à fait le moment de me lancer quand on a voulu me traîner ici ! du coup, be nice, je suis toute rouillée. ;; mais ça ne m'empêche pas d'aimer quand même daftland d'amour. dans la vraie vie, j'ai 19 ans, je suis en grande école cette année et je galère (d'où plus haut quand je disais que je n'ai pas le temps %D), je rp depuis x millions d'années (si on dit la vraie durée je prends un coup de vieux alors chuuuuut) et je suis venue ici parce que nils et altair m'ont recrutée, voilà.  

i owned every second

Un vendredi soir, en décembre, tu prends le chemin de la maison. Tu traînes les pieds, les mains dans les poches, le bas du visage enroulé dans ton écharpe trop longue. Et tu as à peine besoin de toquer ; la porte s’entrebâille comme si elle attendait ton arrivée. Tu devines un sourire derrière la matière froide, dans la chaude lumière qui semble envelopper les pièces de l'appartement où tu as grandi. Derrière la porte entrouverte, ce n'est ni Papa, ni Maman, et sur le pas de la porte grande ouverte, ce n'est ni Papa, ni Maman. Et dans tes bras maintenant, ce n'est ni Papa, ni Maman.

C'est cette petite fille que tu étreins encore un peu plus fort.

Mila a les cheveux tressés comme elle les aime, les joues un peu rosées tranchées par un sourire de dents de lait, et puis les yeux bleus comme rien qu'elle et toi.
Mila a ces quelques tâches de rousseur sur les pommettes qui la font rougir quand tu lui fais remarquer.
Mila a ces fossettes marquées qui te rappellent ce grand-père à qui tu ne voudrais pas qu'elle ressemble.

Mila reste lovée dans tes bras.
Mila reste cachée dans tes ailes.

Parce que l'espace d'un instant, tu n'es plus ce petit-fils si proche de son grand-père, membre convaincu et convaincant du gang de l'Ouest.
Tu n'es plus l'enfant qui a longtemps hésité à suivre ses pas, à rejoindre le gang, à y consacrer sa vie.
Et tu n'es plus l'adolescent qui a finalement décidé que sa place était au Valhalla.
Tu n'es plus Wings, l'envers du décor pour Nils et Altair.

Tu n'es plus rien d'autre que Rumen Janow, fils de deux instituteurs, aîné d'une famille de cinq enfants, qui retrouve sa benjamine un soir d'hiver.

Il faudrait que ce soit vrai.

Pourtant, tu as passé toutes ces journées d'hiver dans les rangs du gang de l'Ouest, trottant derrière ton grand-père. Tu y as rencontré Nils la deuxième année où Maman allait mettre deux bougies sur ton gâteau d'anniversaire.
Tu t'es fait gronder, tous ces soirs d'hiver, parce que le chemin pour rentrer de l'école passait par le bureau de Papi, au lieu d'être un trajet direct pour la maison.
Tu t'es fait toutes ces connaissances que tu appelles contacts quand tu en parles avec Nils.

Il y a eu tous ces après-midis de printemps.
Il y a eu Delyan.
Tout comme Papa.
Tu rentrais toujours à la maison après la nuit.
Tu essayais de courir après Nils.

Il y a eu tous ces matins d'été.
Il y a eu Lyuben.
Tout comme Maman.
Il fallait toujours t'empêcher de partir à la recherche du passé.
Tu emmenais Nils en quête d'antiquité.

Il y a eu toutes ces soirées d'automne.
Il y a eu Velin.
Un peu comme Papa, un peu comme Maman.
Tu préférais toujours les leçons qui s'apprennent dans les rues de la ville.
Tu n'arrivais jamais à rattraper Nils.

Il y avait eu Nils, parce que sa Maman était une collègue de Papi.

Et puis, il y a eu Mila.
Il fallait rentrer avant la nuit, le soir - certains soirs au moins. Sinon, elle était couchée.
Il fallait trouver des réponses à tes questions sur le passé, pour pouvoir les lui raconter comme histoires avant d'aller se coucher.
Et Mila a grandi, t'arrachant des sourires - dont elle avait souvent l'exclusivité. En hiver, Mila soufflait ses bougies et les tiennes.
Mila ramenait Papi à la maison.
Mila commençait à te ressembler. Papi l'avait déjà deviné avant toi, parce qu'il était doué pour deviner les gens - c'est pour ça qu'il avait été recruteur, plus jeune. Tu aurais voulu que ce ne soit pas le cas, surtout parce que ça voulait dire qu'elle lui ressemblait, à lui aussi. Peut-être qu'un jour, comme toi, elle voudrait rejoindre le gang. Peut-être qu'un jour, à l'instar de toi, elle prendrait la décision de le faire.

Il aurait fallu que ce soit vrai. Que tes ailes se soient brisées avant que tu apprennes à voler.
Mais il y a cette soif de savoir en toi, cette envie de te battre, ce besoin de te sentir à ta place dans l'engrenage, pour faire bouger le monde. Alors, un jour, tu as décidé que tu ne pourrais pas être plus utile qu'au Valhalla.
Et ça n'a pas été facile, tu as dû te battre pour.
Et tu as réussi. Mila a déjà soufflé deux fois tes bougies depuis.
Tu n'as jamais été aussi rapide que Nils. Tu n'as jamais été fort, et tu n'aurais peut-être jamais pu l'être. Alors tu as été nommé Odin, et tu t'es senti vraiment à ta place.

Tu es devenu Wings, au côté de Fly et d'Altair, une longue année plus tard. Un des magnifiques alea jacta est de ta vie. Mais tu n'arrives toujours pas à dire vraiment aurevoir à l'appartement de tes parents, parce que tu voudrais toujours protéger Mila.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
2015-11-11, 14:06
south park
ton perso est cutiiie piiiie
j'adhère
bienvenue & j'espère te croiser inrp iiih ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
2015-11-11, 14:06
YO RAMEN
BIENVENUE RAMEN !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
2015-11-11, 14:10
PUTAIN STAN
cc
t'es très la sexitude
COURAGE POUR TA FICHE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
2015-11-11, 14:32
Ton personnage est tellement mignon.
Bienvenue. ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
2015-11-11, 14:48
Trop cutie ~
Bienvenue parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
2015-11-11, 15:37
South Park + Stan = Toi gérer la pastèque
Bienvenue à toi ; hâte d'en savoir plus sur ton personnage ♥
Amour sur toi 8D
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
2015-11-11, 20:33
Han, vous êtes beaucoup trop gentils. ;;;;
Je suis trop contente de recommencer le rp. J'espère que ça ira, en tout cas c'est fini en ce qui me concerne. ;v;
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hannibal D-J Somerset
FONDATEUR // CHEF DU NORD

Voir le profil de l'utilisateur
2015-11-12, 10:08

bienvenue sur daftland !

awww omg tellement adorable nfsqdkjf *décède* En tout cas c'est super cool que tu reprennes l'écriture parce que tu as une jolie plume. Et on est beaucoup ici à reprendre le rp doucement donc ne t'en fais pas. Voilà, tu es validé !




random shit:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
with every broken bone — rumen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Bouchons de cérumen : exit le coton-tige
» « We are broken, we can't fix it there's no cure for our condition, desperate eyes are staring at me, should be hopeless but we're happy.. »
» MARINE BONE
» A quoi sert le cérumen des oreilles ?
» FDT Estée Lauder Double Wear

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DAFTLAND! :: PARTY HARD :: LES PRÉSENTATIONS :: FICHES VALIDÉES-
Sauter vers: