//RP DU MOMENT*
Titrejoueur & joueur
Resume } Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat.

//LES RP LIBRES*www.titre//Par pseudowww.titre//Par pseudowww.titre//Par pseudowww.titre//Par pseudowww.titre//Par pseudo
//DEMANDES DE RP*www.titre//Par pseudowww.titre//Par pseudowww.titre//Par pseudowww.titre//Par pseudowww.titre//Par pseudo



 

 :: PARTY HARD :: LES PRÉSENTATIONS :: FICHES VALIDÉES Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

WHAT'S A GOD TO A NON-BELIEVER // SOMNIFÈRE

avatar
IS IT TOO LATE NOW TO SAY SORRY ?
Voir le profil de l'utilisateur
2015-11-07, 13:05



somn
ifère
alex // sans nom // 19 ans // islandais // altered // valhalla // vit au jour le jour // débridé & inconscient // grayham // ft. personnages d'oldxian + random freerunners
somnifère endort.
c'est con, c'est simple et ça le fait bien rire ; somnifère vous fait piquer du nez un peu n'importe quand et n'importe où, c'est juste magnifique de vous voir le poursuivre pour vous étaler par terre et faire une petite sieste. enfin, dîtes-vous que parfois, il s'endort lui-même.







because i feel like i'm the worst so i always act like i'm the best

physique & habitudes & random //// tatoué // percé // caméléon // change de couleur de cheveux comme d'humeur // c'est son porte feuille qui est moins content // dépense une partie de ses fins de mois en fond de teint // histoire de cacher les tatouages qu'il ne veut pas voir momentanément // souriant. tout le temps, vraiment // a une panoplie de sourires bien différents les uns des autres // du psychopathe à l'ourson en peluche // s'habille casual // finit souvent torse nu on ne sait comment // pas pudique pour un sou // a toujours les cheveux plus ou moins mi-longs // porte des bracelets-breloques porte bonheur et compagnie // hyperactif // adore danser // se met à chanter et danser au milieu d'une conversation // ça le met de bonne humeur // vous forcera à danser avec lui // aime les musiques pop bien clichées et qui font bouger // paraît bien insouciant // passe la moitié de sa vie sur les toits, le reste sur ton canapé // squatte chez tout le monde, il aime bien s'incruster // un peu relou, faut avouer // reluque sans se gêner // a un malin plaisir à planter tous les ragnarök avec son don // profite d'ailleurs beaucoup de son pouvoir // y compris pour oublier ses obligations // son excuse principale : "oops je dormais" // comprenez "oops j'en ai rien à faire" // mais faut pas croire, en vrai alex s'inquiète de tout // en mode maman poule mais shhhht // a beaucoup trop de tics pour tous les lister // a la sale manie de renifler plutôt que de se moucher // c'est dégueulasse oui // porte des gants, souvent. ça évite de se faire trop mal quand il se ramasse en courant // s'est fait nombres de fractures et d'entorses // a pour objectif de se toucher le coude avec la langue, un jour (il y croit fort)(cassez pas ses rêves) // cleptomane sur les bords, mais aide les mamies à traverser les passages cloutés // n'aime pas se déplacer avec autre chose que ses pieds et à la limite un pauvre skateboard -alex respire pas la confiance en ces trucs qui peuvent se crasher n'importe quand // fana du reste de la technologie, cependant. dommage qu'il soit fauché ahaha ahah ah a h. // rêve d'un jour prendre un bain au champagne, ne demandez pas pourquoi // adorerait avoir un animal de compagnie mais a bien trop peu de ne pas bien s'en occuper pour franchir le pas // sinnamon roll

alex a ces sourires qu'on veut arracher avec les dents défoncer à l'opinel délaver à coup de javel -il réveille cette violence qu'on ignore et peut-être que c'est que juste ses fantômes qui crient tout autour. de l'électricité dans l'air des fumées qui étouffent, une envie de cracher par terre pour regretter de suite après mais oh de ne jamais le montrer ; il a cette fierté stupide et forte et puissante et dominante, cette chose pleine de mauvaise foi et de regards cendrés, charbonneux, de ceux qui vous embrasent sans qu'on ne l'ait vraiment demandé. de toutes manières, somnifère ne demande pas. alex prend ; parfois il donne, parfois il rend. mais ne demande jamais.
il a cette suffisance dégoûtante ces réflexes étranges ces manières de dire l'inverse de ce qu'il pense oh cette façon d'être si terriblement humain que c'en est agaçant ; et peut-être n'a-t-il que trop peur de ce que l'on peut dire, et peut-être qu'il a eu marre de ces maux de ventre d'avoir la tête compressée et les idées bien rangées -il hurle, somnifère. peut-être un peu trop. peut-être pas assez.
il se cache, somnifère. il ment il n'assume pas ; il se met en avant sans vraiment y croire mais c'est un de ces acteurs modernes, de ceux qu'on ne soupçonne pas de traîtrise -bien trop grande gueule pour ça. et pourtant. et pourtant alex, il insulte quand il aime et il ignore quand il déteste de tout son âme ; il s’anesthésie les émotions en enflammant celles des autres et peut-être qu'il vit sur le dos d'étrangers qui froncent des sourcils à la cacophonie de son passage.
il court, somnifère. toujours, tout le temps ; et il n'aime pas être suivi alors il court d'autant plus vite. il se sent vivant quand il saute de ces buildings, il se sent vivant quand il bouscule des gens s'entrechoque avec d'autres peaux, il se sent vivant quand il dévore des corps du bout de la langue et il se sent terriblement vivant quand il y a ces émotions au fond de vos sternums.
il ne se sentait pas vraiment vivant, avant.
mais avant c'est une autre époque et ah, somnifère vit dans le présent ; il a ces choses qui scintillent au bout des doigts et des mots piquants -il a l'air de ne se soucier de rien, alex. quelle belle apparence.
et sa manière de se ronger les ongles de passer la main dans ses cheveux d'avoir ce stress au fond des entrailles mais de ne jamais rien laisser paraître -il s'est dit que, peut-être, à force de faire semblant, il allait arrêter de se pourrir l'existence. mais alex, c'est juste ce gars qui rit un peu trop fort un peu trop vite, ce gars qui trébuche et qui se rattrape de justesse en un sourire, ce gars trop tactile et déconnecté ; ce mec qui oscille entre les sujets importants et les fébriles -et il ne s'est pas rendu compte qu'il s'inquiète de choses inutiles.
et il court, sur les toits, dans la ville ; il court, tout le jour, à travers ces géants indociles.
alex n'est pas un poète ; alex a cette manière de cracher des mots comme les fumées de ses cigarettes -violemment, dans vos gueules et avec un sourire carnassier, mais pas joliment, non. il y en a qui font des oeuvres d'art du bout des lèvres mais somnifère n'est pas ce genre de personnes ; somnifère il admire et est avide mais ne sera jamais rien de plus. il le sait, sûrement. alex sait les choses, souvent -il a ces frissons le long des bras ces pupilles qui scintillent et il braille sur d'autres sujets sur d'autres tabous qui font moins froid dans le dos quand il y a ce malaise qui transpire quand il y a ces regards effrayés quand il y a tout ce qu'alex cherche à fuir lui aussi. il comprend, sûrement -mais il est bien trop stupide pour s'en rendre vraiment compte. et il rit, somnifère, il rit fort et clair et brusquement, et il fait le commentaire de trop - celui qui lui vaudra une claque derrière la tête et des protestations de ces gens qui finalement ont juste été dérangés par une vérité trop mal préparée.
parfois, on a presque l'impression qu'il fait exprès.
il y a des fleurs au creux de ta main ; elles pendent, un peu, avec ces pétales tournées vers le macadam.
t'aimes pas les fleurs, alex.
pourtant tu les retiens du bout de tes empreintes, comme pour ne pas trop les écraser, comme pour ne pas trop les détraquer -t'as pas remarqué, alex, qu'elles sont à moitié fanées.
si on te faisait la remarque, tu dirais qu'au moins t'y as pensé, que c'est déjà bien assez. t'as jamais été très matériel, comme mec.
il y a des pensées éparpillées à chaque pas ; c'est toujours un peu étrange quand tu rentres dans ces bâtiments aux murs blancs. grayham se profile par les fenêtres, mais cet endroit a toujours eu l'air coupé du système solaire.
tu remplaces un bouquet flétri par le tien, t'as pas capté que ça faisait des semaines qu'il n'y avait plus d'eau. tu regardes pas ce genre de choses. tu regardes pas ce genre de choses, non, et si tes mains abandonnent ces fleurs, c'est pour caresser du bout des doigts cette peau encore chaude -mais pas vivante. pas vivante.
((et son âme, même plus existante))
no
church
in
the
wild

on m'appelle anamée
((ou sparkles))((je fais des parenthèses cheloues nvm))
je squatte parce qu'il y a des cuties par ici il paraît
et bordel j'avais dis que j'avais plus de temps pour un autre forum /cries
(ノ◕ヮ◕)ノ*:・゚✧ ♥♥


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
2015-11-07, 13:13
Mon petit cœur s'est mis à battre tout fort quand j'ai vu ton nom sur le QEEL.
Et j'ai déjà tout lu. Et je veux la suite. ♥
(et ton code il est beau au fait. J'aime.) (non mais j'aime tout chez Somnifère de toute façon) (ton pouvoir m'a fait rire.)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
2015-11-07, 13:24
LEAMOUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUR ♥
MON BEBE QSJJQSDHJDHSJDHQSHDQSJDQ
je t'aime tellement, tu le sais ça?
ton code est marvelous + le personnage aussi.
amuse-toi bien. ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
2015-11-07, 13:33
ce codage
ce personnage
ce pseudo
viens je serais ton uke
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
2015-11-07, 15:34
T'es badass
Bienvenue à toi o/
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
2015-11-07, 17:05
SOMNIFERE
COMA
CAUSALITÉ, TOUT CA
TU TILTES? Bref, ça veut dire que je vais avoir besoin d'un lien avec toi, vite vite vite vite.
Bienvenue à toi mis à part ça.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
2015-11-07, 17:07
OMG. Fiche badass, avatar qui pue la classe, sérieux bienvenue. J'adore tout, même le texte est gklejfdb ♥


Pʟᴇᴀsᴜʀᴇ ɪɴᴛᴏ ᴘᴀɪɴ
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
2015-11-07, 17:18
Bienvenue!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
IS IT TOO LATE NOW TO SAY SORRY ?
Voir le profil de l'utilisateur
2015-11-07, 20:09
CLOUD pfffff que dire ♥♥♥

NEMESIS ou devrai-je dire juliamour JE SUIS CONFUSE MAINTENANT yétaim ♥

SAMUEL je spank hard tho, je sais pas si tu vas survivre :////
(ce smiley psycho je meurs)

ALEKSEÏ on peut pas me dire ça avec un gif pareil en signature. on sera poto de badassitude tkt. et merciiii

COMA BORDEL C'EST LE DESTIN c'est tout. je t'attendrai (ノ◕ヮ◕)ノ*:・゚✧

VISHOUS eisdjfhernd je hurle c'est mal tant de compliments tu sais ? ♥

CARTERRRR merci à toi ehhhh

genre j'ai vraiment fait une liste avec une réponse à chacun je ?? PEU IMPORTE.

CETTE FICHE EST TER-MI-NEE  (ノ◕ヮ◕)ノ*:・゚✧
(elle rend super longue mais y a rien dedans faut pas croire)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
2015-11-07, 20:15
Oh boy, ce personnage est tellement cutie & j'aime tellement son caractère.
Vive les cinnamon roll & bienvenue. ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hannibal D-J Somerset
FONDATEUR // CHEF DU NORD

Voir le profil de l'utilisateur
2015-11-07, 20:36

bienvenue sur daftland !

serais-tu le kami-sama du graphisme ? en tout cas tout est perfect, tu peux aller te chercher des partenaires au sein du valhalla ♥ HAVE FUN




random shit:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
WHAT'S A GOD TO A NON-BELIEVER // SOMNIFÈRE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» WHAT'S A GOD TO A NON-BELIEVER // SOMNIFÈRE
» i'm not a believer (CARA)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DAFTLAND! :: PARTY HARD :: LES PRÉSENTATIONS :: FICHES VALIDÉES-
Sauter vers: